Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un repas 100% local au menu du jour des cantines de Mouguerre concocté par trois cheffes cuisinières

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ce jeudi, les 450 enfants qui mangent à la cantine à Mouguerre ont eu la bonne surprise de goûter à un déjeuner un peu spécial, d'abord parce que uniquement réalisé par des femmes, mais aussi parce qu'il est composé uniquement de produits locaux.

Quatre femmes, cheffes et agricultrice ont préparé un menu spécial avec des produits locaux pour les enfants des écoles de Mouguerre
Quatre femmes, cheffes et agricultrice ont préparé un menu spécial avec des produits locaux pour les enfants des écoles de Mouguerre © Radio France - Anthony Michel

Un menu quatre étoiles à la cantine à Mouguerre ce jeudi. Les 450 enfants qui déjeunent à l'école le midi ont pu avoir droit à un menu spécial. Habituellement, c'est Fabrice Berlingieri en charge de la restauration scolaire à Mouguerre, mais pour l'occasion, il a décidé de laisser la main à trois femmes. L'une des ses collègues d'abord Virginie Lupo, ainsi que Marlène Cattani pâtissière, ainsi que Andrée Rosier, chef cuisinière, meilleure ouvrière de France en 2007. 

Un choix délibéré pour le chef de choisir et de mettre en valeur des femmes. "Je pense qu'elles ont une minutie que nous n'avons pas et elles sont très souvent en retrait par rapport au travail qu'elles peuvent apporter", explique Fabrice Berlingieri. Une initiative qui a séduit Marlène Cattani, pâtissière, ravi de pouvoir montrer aux petites filles, que oui, on peut être chef quand on est une fille. "C'est vraiment leur montrer que c'est pas nul de rêver, il faut rêver, faut croire en ses rêves, en ce qu'on a envie de faire. Quand on y croit et quand on veut faire quelque chose de bien et avec plaisir, on y va, on fonce. Et puis, tout peut arriver"

Un menu 100% local

Deuxième aspect de ce menu spécial, c'est qu'il est entièrement composé de produits locaux. En entrée, du jambon de Bayonne, le plat principal, c'est de la cane Kriaxera et des pommes de terre nouvelles, et en dessert non pas un, mais deux gâteaux basques, le premier à base de polenta, le second au chocolat. Un véritable menu de grand restaurant que les enfants ont pu découvrir. A la fin du service, les assiettes sont vides, et les enfants ont le sourire. Et les cheffes aussi, comme Andrée Rosier, qui a réalisé la recette de gâteau basque au chocolat de sa maman. "Moi j'ai dit oui de suite pour participer parce que ce sont de belles idées" sourit Andrée Rosier. "Et ensuite, parce que c'est pour les enfants, c'est notre suite. Il faut les initier au goût, aux bons produits, bien manger et les enfants ont beaucoup de chance ici parce que Fabrice et son équipe prônent pour ça et je les félicite."

Une partie de l'équipe qui a concocté ce menu spécial dans la cantine de l'école du Bourg à Mouguerre
Une partie de l'équipe qui a concocté ce menu spécial dans la cantine de l'école du Bourg à Mouguerre © Radio France - Anthony Michel

Une satisfaction pour toute l'équipe, qui n'est pas à son coup d'essai. Déjà pour le repas de Noël en décembre, le chef de la cantine avait proposé à trois chefs de le rejoindre pour concocter un menu de fête. "L'objectif, c'est surtout échanger avec des chefs qui, eux, sont habitués à des petits volumes, des petites quantités" explique Fabrice Berlingieri. "Ça leur permet d'avoir un environnement différent, de voir un travail différent et aussi les enfants d'être en contact avec des chefs et sans aucune différence sociale. Au moins, ils peuvent rencontrer des gens que peut être certains ne rencontrent pas. Et je pense que pour les enfants comme pour les chefs, c'est une bonne expérience".

Le reste de l'année, la cantine utilise au maximum des produits bio et locaux, si bien que selon le chef, elle réalise déjà au delà de ce qui sera exigé par la loi EGalim en 2022 qui demandera l'utilisation à 50% de produits durables et de qualité, dont 20% de bio.

Toute l'équipe de la restauration scolaire de Mouguerre était mobilisée pour cette opération spéciale
Toute l'équipe de la restauration scolaire de Mouguerre était mobilisée pour cette opération spéciale © Radio France - Anthony Michel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess