Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dordogne : Un méthaniseur va ouvrir ses portes en mai prochain à Saint Aquilin

jeudi 4 janvier 2018 à 20:31 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

Les travaux du méthaniseur de la ferme de Jules Charmoy à Saint Aquilin ont commencé. Neuf agriculteurs se sont associés pour construire cette unité comprenant plusieurs cuves et un séchoir.

La ferme de Jules Charmoy va accueillir un méthaniseur d'ici mai prochain
La ferme de Jules Charmoy va accueillir un méthaniseur d'ici mai prochain © Radio France - Manon Derdevet

Saint-Aquilin, France

Le projet est dans les tuyaux depuis 2012 mais le méthaniseur ne commencera pas à fonctionner avant mai prochain. La ferme de Jules Charmoy, au lieu dit "Les Jélines" à Saint Aquilin, va bientôt transformer les déchets agricoles de neuf exploitations environnantes en énergie et même en engrais.    

L'éleveur de cochons et de vaches laitières de 43 ans s'associe avec d'autres agriculteurs et va installer sur son exploitation plusieurs grandes cuves et un séchoir, pour permettre de transformer, le lisier, le petit lait ou les huiles de friture notamment. Au total, 14 tonnes de déchets solides et 7 tonnes de déchets liquides seront traitées quotidiennement. 

La facture du projet s'élève à un peu plus de deux millions pour le méthaniseur et un million d'euros pour le séchoir. 

Un intérêt économique et écologique

Pour l'ADEME, la Région et les agriculteurs qui participent au projet l'intérêt est évidemment avant tout écologique. La structure pourra produire 300 kilowatts soit l'alimentation en électricité de 515 foyers

"On fait de l'économie doublement vertueuse avec le fumier"

Pour Françoise Coutant la vice présidente du Conseil régional Nouvelle Aquitaine en charge du climat et de la transition énergétique les vertus de la méthanisation sont très nombreuses : "les avantages sont multiples, on va produire de l'énergie mais aussi permettre de produire des engrais en valorisant des déchets agricoles". 

Mais les avantages économiques sont également nombreux pour les agriculteurs. Quasiment plus besoin d'acheter des engrais pour Jules Charmoy et ses voisins. La facture d'électricité sera aussi revue à la baisse évidemment. "On fait de l'économie doublement vertueuse avec le fumier" explique Jules Charmoy. 

Mais le méthaniseur ne fait pas l'unanimité dans le village. Plusieurs opposants ont déjà tenté des recours pour empêcher sa construction. Sans succès jusque-là.