Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un mois après le passage d'Irma, des Périgourdins au chevet des habitants de Saint-Martin

dimanche 8 octobre 2017 à 10:38 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

Un mois après le passage de l'ouragan Irma sur les Antilles, des Périgourdins sont en mission à Saint-Martin pour venir en aide aux habitants. Electricité, humanitaire, ils sont mobilisés depuis plusieurs semaines.

Après le passage d'Irma, les salariés d'Enedis ont été envoyés à Saint-Martin pour rétablir le courant.
Après le passage d'Irma, les salariés d'Enedis ont été envoyés à Saint-Martin pour rétablir le courant. - Enedis

Le 6 septembre dernier, l'île de Saint-Martin était touchée par l'ouragan Irma. Un mois après, l'île porte encore les stigmates de cette catastrophe. Elle est défigurée. Les dégâts ont été estimés entre deux et trois milliards d'euros. La solidarité s'est mise en place. Des Périgourdins sont en ce moment sur l'île pour aider la population à retrouver goût à la vie.

Un paysage de guerre

Patrick Emery est de ceux-là. Ce salarié d'Enedis à Périgueux a été envoyé en Guadeloupe il y a trois semaines, mais il a rapidement rejoint Saint-Martin après le passage d'Irma. Avec sa "cohorte" il doit rétablir le courant dans les secteurs de Terre-Basse et de Sandy Ground, à l'ouest de l'île. Quand il est arrivé sur place, il a été marqué par l'ampleur des dégâts. "Tout était cassé et partout sur l'île. Il y avait une quantité de débris impressionnante qui commence à être ramassée. Il y a encore beaucoup de travail. Au début, il y avait tellement de toits de maisons et de poteaux sur les routes que les rues n'étaient quasiment pas praticables. C'était un paysage de guerre." Patrick et ses équipiers venus du Lot-et-Garonne et de Gironde notamment travaillent du lever au coucher du soleil. " Il y a tellement de détresse autour de nous que l'on ne pense qu'à réalimenter les gens en électricité le plus rapidement possible. " explique Patrick Emery.

Sur les 18.000 clients à rétablir, 14.000 ont déjà retrouvé le courant. Le Périgourdin a été surpris par l'accueil des habitants. "Ils sont sans cesse en train de nous remercier. Parfois, on nous interpelle dans la rue pour nous remercier d'être venus. C'est incroyable pour nous de voir cela et ça nous donne encore plus envie de les aider au plus vite. La notion de service public reprend ici tout son sens. C'est une mission humanitaire et ça change de ce que l'on fait habituellement." D'ici quelques jours le Périgourdin va rejoindre la métropole pour être remplacé par un Sarladais.

Un autre Périgourdin est actuellement à Saint-Martin. Depuis 13 jours, Frédéric Fourgeau officie pour la Croix-Rouge. L'association distribue des produits de première nécessité. Elle travaille aussi à la fourniture en eau aux habitants. Le Périgourdin doit rentrer le 15 octobre en métropole.