Société

Un moniteur de ski britannique de Megève condamné à 30.000 euros d'amende

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie lundi 16 juin 2014 à 18:05

prof ski anglais simon butler photo
prof ski anglais simon butler photo © Radio France - Richard Vivion

Lundi, le tribunal correctionnel de Bonneville a condamné Simon Butler (51 ans) pour enseignement illégal du ski. Ce ressortissant britannique, installé depuis plus de 30 ans à Megève, écope d’une amende de 30.000 euros. Il a annoncé qu’il ferait appel de ce jugement.

Simon Butler est un habitué des salles d’audience haut-savoyarde. Déjà condamné à cinq reprises par le tribunal correctionnel de Bonneville,le 5 avril dernier , il comparaissait une nouvelle fois, et toujours pour le même motif : l’enseignement du ski sans les qualifications requises. Lors de son (dernier) procès, le débat avait porté sur la reconnaissance des diplômes britanniques en France. Titulaire du plus haut niveau de diplôme de moniteur de ski au Royaume-Uni, Simon Butler estime pouvoir travailler en France sans avoir à passer de nouveaux examens. Une version contestée notamment par le Syndicat National des Moniteurs du Ski Français.

Lundi, le tribunal correctionnel de Bonneville a une nouvelle fois donné raison aux pulls rouges. Le moniteur anglais a été reconnu coupable d’enseignement illégal du ski. Il devra notamment s’acquitter d’une amende de 30.000 euros, plus un euro à verser au Syndicat des Moniteurs, au titre des dommages et intérêt. "Je ne suis pas coupable et je suis très déçu de ce résultat" a déclaré Simon Butler à sa sortie du Tribunal.  "Je vais faire appel de ce jugement "  a-t-il poursuivi.

prof ski anglais simon butler enro

Du côté des ESF, on veut seulement retenir que le moniteur anglais a été condamné pour "enseignement illégal du ski". "C'est un voyou en col blanc qui fait ce qu'il veut en France. Il est urgent qu'on mette fin à ses activités" , avait déclaré, en avril dernier, Jean-Marc Simon, directeur du syndicat national des moniteurs.

prof ski anglais simon butler son

Installé depuis 32 ans dans la station haut-savoyarde, Simon Butler est le gérant d’un tour opérateur de 28 employés,  et propose des séjours et des cours de ski aux Britanniques. Outre Manche, cette affaire a pris une tournure politique. Il y a quelques semaines, le maire de Londres, Boris Johnson, a dénoncé une volonté "totale, non dissimulée et honteuse de la part des Français de bafouer les principes du marché unique européen". L’avocat lyonnais du moniteur de ski, Me Philippe Planès, a quant à lui parlé d'un "acharnement judiciaire" contre son client, victime "du corporatisme à la française".

Partager sur :