Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un navigateur icaunais va traverser l'Atlantique

mercredi 7 novembre 2018 à 1:01 Par Théo Hetsch, France Bleu Auxerre

Alors que les navigateurs professionnels sont partis pour la route du Rhum, un autre navigateur, dans l'Yonne, se prépare lui aussi à une aventure similaire. Philippe Klimacek, jeune retraité d'Egleny, près de Toucy, va se lancer dans une traversée de l'Atlantique. Rencontre.

C'est un rêve de gosse que va réaliser Philippe Klimacek et ses 4 amis. Tous des soixantenaires, dont le propriétaire du bateau, un catamaran de 12 mètres.
C'est un rêve de gosse que va réaliser Philippe Klimacek et ses 4 amis. Tous des soixantenaires, dont le propriétaire du bateau, un catamaran de 12 mètres. - Philippe Klimacek

Égleny, France

Avec son petit air de Corsaire et sa barbe fournie, Philippe Klimacek est pourtant un homme de la terre, un ancien paysagiste. Mais il a réalisé un gros travail : "je me suis fait un programme physique, avec du vélo, des entraînements psychologiques aussi, explique-t-il, pour se qui est de _la navigation, on fait des stages_, plusieurs par an, certains sur la météo, d'autres sur le fonctionnement de la radio, etc...". Avec quatre autres amis, ce passionné de voile va donc réaliser l'un de ses rêves : la traversée de l'Atlantique. Son départ à lui est prévu le 17 novembre de Croisic, en Bretagne. L'Icaunais a sauté le pas l'an dernier : "la retraite a été un déclic, je me suis dit que si je ne le faisait pas maintenant, je ne le ferai jamais".

Budget : entre 7 et 8 000 euros par personne

Philippe Klimacek n'est pas complètement un "marin d'eau douce" : "l'une de mes dernières sorties, c'était le tour de Bretagne à la voile, ça a duré une dizaine de jours, ce qui m'a permis d'avoir un avant-goût : le bateau tout le temps trempé, _les jours sans dormir_, parfois sans manger" raconte-t-il. "Mais ce n'était 'que' pour une dizaine de jours. Là on part pour une toute autre aventure" lance-t-il avec une pointe d'angoisse dans la voix.

Son départ à lui est prévu le 17 novembre de Croisic, en Bretagne. Une quinzaine de jours après les professionnels de la route du Rhum. - Aucun(e)
Son départ à lui est prévu le 17 novembre de Croisic, en Bretagne. Une quinzaine de jours après les professionnels de la route du Rhum. - Philippe Klimacek

"Tout le monde peut tout faire, c'est ça le truc !"

Non il n'a pas perdu un pari, c'est un rêve de gosse, qu'il a décidé de mettre en oeuvre une fois à la retraite. Budget : entre sept et huit mille euros par personne. Tous des sexagénaires, dont le propriétaire du bateau, un catamaran de 12 mètres. Objectif : prendre du plaisir et le transmettre ensuite aux enfants de la région : "on va ramener un paquet d'infos, de souvenirs, de couleurs, que j'aimerais partager à travers un tas de choses :  des vidéos, un livre de bords, des dessins, etc... pour donner un peu de baume au cœur des gamins et, pourquoi pas, faire naître des vocations".

Il veut aussi transmettre un message d'espoir : "Tout le monde peut tout faire, assure le sexagénaire, après il faut s'entraîner, il faut le vouloir, consacrer du temps, mais tout le monde peut tout faire, ça et plein d'autres choses !".  Il devrait arriver autour du 15 décembre à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.