Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un Niçois en fauteuil roulant bloqué chez lui pendant une semaine à cause d’une panne d’ascenseur

-
Par , , France Bleu Azur, France Bleu

Un Niçois en fauteuil roulant est resté bloqué sept jours chez lui à cause d'une panne d'ascenseur. La dernière fois, il avait passé deux semaines enfermé dans son appartement. Colère du jeune homme qui se sent délaissé. Il raconte à France Bleu Azur.

Alrick Trueba, un niçois en fauteuil, a vécu un calvaire
Alrick Trueba, un niçois en fauteuil, a vécu un calvaire - Elodie Dutto

Nice, France

Alrick Trueba a 28 ans, il habite à Nice au deuxième étage d'un logement social qui lui a été attribué par la municipalité. Handicapé depuis sa naissance, il se réjouit d’avoir pris son "indépendance du foyer familial". Mais depuis sept ans, Alrick se retrouve régulièrement isolé en raison de pannes d'ascenseur à répétition. Cette semaine, il est resté enfermé sept jours avant l’intervention d’un technicien. La précédente panne avait duré près de quinze jours. C’était il y a quelques mois. Une situation invivable : 

"Une fois pendant mes études je devais passer un examen à la fac pour valider mon année. J’ai croisé un voisin qui rentrait de son travail de nuit, il a dû me porter à la force des bras sur deux étages pour que je puisse me rendre à la fac." 

"Mon voisin a dû me porter à la force des bras pour descendre les étages" Alrick Trueba

Incompréhension et colère 

Totalement isolé en cas d’incident, l’homme ne comprend pas qu’un logement en étage puisse être attribué à une personne en fauteuil roulant : "On ne prévoit pas les pannes d’ascenseur. Il y a pourtant des lois qui ont été votées depuis 2005 pour faciliter la vie des personnes en situation de handicap et on a toujours des situations aberrantes", s'agace le jeune homme. 

Alrick demande un minimum d'attention pour les handicapés.

Alrick en appelle aux autorités municipales et nationales pour prendre en compte ces dysfonctionnements. Il rédige actuellement un courrier détaillé à la municipalité de Nice pour obtenir un changement de domicile en rez-de-chaussée.