Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un nouveau centre d'hébergement d'urgence pour les demandeurs d'asile a ouvert à Poitiers

jeudi 11 octobre 2018 à 4:05 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Il a ouvert le 10 septembre dernier et il est déjà presque complet. Le centre d'hébergement d'urgence pour les demandeurs d'asile des Sablons accueille en ce moment 73 personnes.

Le centre compte 80 places.
Le centre compte 80 places. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Poitiers, France

Mercredi midi, la préfète de la Vienne Isabelle Dilhac et le maire de Poitiers Alain Claeys ont visité le centre d'hébergement d'urgence des demandeurs d'asile (HUDA) des Sablons à Poitiers. Il a ouvert le 10 septembre et compte 80 places.

73 places occupées sur 80 disponibles

Dans ce centre les demandeurs d'asile bénéficient d'un logement, et des travailleurs sociaux sont présents pour les aider dans les différentes démarches administratives pour demander l'asile en France. Sur les 80 place disponibles, 73 sont occupées.

Une visite dans un contexte tendu 

Une visite dans un contexte tendu, une semaine après l'expulsion du squat La Maison à Poitiers. La préfète a de nouveau confirmé sa position : "ces personnes (certains des migrants expulsés) ne se sont jamais manifestées pour faire une démarche en terme de demande d'asile ou de titre de séjour. Je ne peux pas donner une chèque d’hébergement à ces personnes, elle sont dans l'illégalité". Deux des migrants expulsés, qui ont engagé une demande d'asile, sont hébergés dans le HUDA des Sablons.