Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un nouveau centre de formation pour les forces de sécurité inauguré dans les Ardennes

lundi 29 janvier 2018 à 17:10 Par Sophie Constanzer et Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne

Unique en son genre dans la région, le centre ACIER de Charleville-Mézières a été inauguré ce lundi par la ministre auprès du ministre de l'intérieur Jacqueline Gourault. Un lieu où pompiers, gendarmes et militaires peuvent s'entraîner.

Le centre permet de simuler plusieurs situations pour les pompiers et les militaires.
Le centre permet de simuler plusieurs situations pour les pompiers et les militaires. © Radio France - Alexandre Blanc

Charleville-Mézières, France

En visite dans les Ardennes, Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, a inauguré ce lundi le centre ACIER à Charleville-Mézières. ACIER (Ardennes Complexe Interservices d'Entraînement à la Réalité) est un nouveau centre de formation pour les forces de sécurité et de défense. 

Les pompiers ardennais et les militaires du 3e régiment du Génie de Charleville s'y entraînent déjà mais il servira aussi aux gendarmes, aux policiers et à d'autres forces pour des exercices parfois communs. 

"Cette idée est tout à faire exemplaire et à ma connaissance n'est pas si fréquente sur le territoire", s'est félicité la ministre Jacqueline Gourault. Les nouvelles menaces, notamment terroristes, impliquent en effet de nouvelles façons de travailler, et pompiers et militaires sont amenés à s'exercer ensemble. Le bâtiment permet ainsi de simuler une multitude de situations.

"L'avantage de ce site c'est qu'il a été conçu pour cette collaboration, le cahier des charges a été réalisé en commun avec les pompiers et il va répondre à une conceptualisation des interventions que nous n'avions pas avant", souligne le colonel André Sanchez, chef de corps du 3ème régiment du Génie de Charleville-Mézières. 

Les militaires du 3ème régiment du Génie et les pompiers des Ardennes s'y entraînent déjà.  - Radio France
Les militaires du 3ème régiment du Génie et les pompiers des Ardennes s'y entraînent déjà. © Radio France - Alexandre Blanc

Un centre financé à 90 % par le conseil départemental et des communes

Le centre ACIER comprend un site pour l'entraînement aux combats en zone urbaine, un bâtiment de 4 étages avec différents ateliers pour les interventions sur des toitures, des escaliers, des balcons. Un bâtiment qui comprend également un caisson-feu pour les incendies d'habitation ou encore un simulateur pour les feux de voiture qu'ils soient électrique, GPL ou même à hydrogène.

Le conseil départemental s'était engagé dans ce programme pour maintenir le 3ème régiment du génie à Charleville-Mézières lorsqu'il était question de le faire partir en 2013. Le chantier, qui a coûté 1 million 600 000 euros, a été financé à 90% par le conseil départemental et les communes ardennaises, et à 10 % par l'Etat.