Société

Un nouveau centre pour demandeurs d'asile à Montpellier

Par Sylvie Duchesne, France Bleu Hérault lundi 19 septembre 2016 à 18:40

Le CADA est installé dans un bâtiment appartenant à l'Etat
Le CADA est installé dans un bâtiment appartenant à l'Etat © Radio France - Sylvie Duchesne

90 nouvelles places d'accueil sont créées dans l'Hérault dans ce CADA .

C'est dans un bâtiment appartenant à l'Etat que ce nouveau Centre d'Accueil pour les Demandeurs d'Asile (CADA) vient d'ouvrir ses portes. Il est situé juste derrière le lycée Mermoz à Montpellier. C'est l'association GAMMES qui en assure la gestion. Dès le 22 septembre, il accueillera ses premiers demandeurs d'asile.

Des personnes seules, avec des enfants ou des familles qui fuient leur pays en guerre.( Syrie, Albanie, pays de l'Est de l'Afrique). Elles sont envoyées par l'OFII, l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration. Leur objectif : obtenir le statut de réfugié politique pour pouvoir vivre et travailler en France.

La France leur offre une protection

Jean Luc Nègre est le directeur de l'association GAMMES qui gère le CADA

Les demandeurs d'asile vont rester sur place le temps que leur dossier soit instruit. C'est l'association GAMMES qui va les accompagner dans leurs démarches. Sur place, 45 chambres de deux lits, des douches, des sanitaires, une salle à manger commune, des cuisines collectives, une salle multimédia.

Ce sont les personnes qui préparent leur repas et assurent l'entretien de leur chambre, de la cuisine et de la salle à manger. Elles participent aussi à l'entretien des espaces extérieures.  Si elles n'obtiennent pas le statut de réfugié, elles devront partir du CADA. Leur séjour peut durer 3 mois, plus longtemps si elles ont déposé un recours en cas de refus.

Les demandeurs d'asile prêts à être accueillis - Radio France
Les demandeurs d'asile prêts à être accueillis © Radio France - Sylvie Duchesne

Quatre CADA existent dans l'Hérault. Deux à Montpellier, deux à Béziers. D'ici la fin de l'année, il existera près de six cents places d'accueil pour les demandeurs d'asile dans le département.  Le nouveau CADA est installé 327, rue du moulin de Semalem.

Partager sur :