Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un nouveau départ sous protocole sanitaire strict pour les croisières à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Ce dimanche 4 juillet, les croisiéristes feront leur grand retour à Marseille.Le Costa Smeralda et le MSC Seaside y accosteront chaque semaine pour embarquer les passagers français mais aussi pour proposer des excursions aux vacanciers étrangers déjà à bord.

Le Costa Smeralda, propulsé au GNL  à Marseille
Le Costa Smeralda, propulsé au GNL à Marseille - Costa France

Un retour dans de nouvelles conditions à cause de la crise sanitaire. Plus question de voir des centaines de bus sillonner la ville, de voir les sites fréquentés simultanément par des milliers de touristes. Tout sera parfaitement régulé afin de garantir pour les vacanciers, mais aussi pour les Provençaux, le strict respect des mesures barrières

Un protocole qui va au-delà des recommandations du ministère de la Santé est appliqué à Marseille selon Erminio Eschena, un des responsables de MSC. Grâce aux techniques mises en place par le bataillon des marins pompiers avec notamment les brigades canines de détection de la Covid ou encore le contrôle des eaux usées des deux paquebots. Un test antigénique sera pratiqué juste avant l’embarquement. Pour monter à bord, il devra être négatif. Il est obligatoire pour tous les passagers À bord, toutes les mesures barrières seront appliquées : port du masque dans les espaces intérieurs, gel hydroalcoolique, contrôle régulier de la température, nouveau test en milieu de croisière, restauration avec service à table. Le pari est de garantir aussi le plaisir d’une expérience de vacances, assure Rafael d’Ambrosio, le directeur général de Costa France.

Rafael d’Ambrosio, le directeur général de Costa France.

Un protocole décliné à terre 

Les compagnies ont quasiment réinventé leur produit pour pouvoir respecter le protocole sanitaire. Les excursions sont obligatoires, en moyenne une vingtaine d’euros par personne pour une demi-journée. Sans elles, vous restez sur le bateau. Et à terre, pas question par exemple de vous balader seul sur le Vieux-Port à Marseille.

On sera donc loin d’une surfréquentation sur les lieux les plus visités comme Notre-Dame-de-la-Garde. Comme tout est géré par les compagnies de croisières et les tour-operators pour garantir la sécurité sanitaire, il faudra attendre un assouplissement du protocole pour voir des croisiéristes visiter seuls les sites de Provence et accéder librement aux taxis, commerces et restaurants. L‘objectif majeur est de garantir cette bulle sanitaire. Selon Jean-François Suhas, le président du Club Croisières Marseille Provence, tous les professionnels du secteur sont mobilisés en ce sens.

Le MSC Seaside partira de Marseille tous les dimanches
Le MSC Seaside partira de Marseille tous les dimanches © Radio France - Philippe Boccara

Une reprise durable

Cette reprise se veut aussi rassurante en terme de protection de l’environnement. Seulement 36 escales cet été à Marseille avec des bateaux remplis à 70% de leur capacité au maximum. La moitié de ces escales sera assurée par le Costa Smeralda, un des bateaux les plus modernes au monde, propulsé au gaz naturel liquéfié. Ce carburant permet d’éliminer la quasi-totalité des émissions de soufre et de réduire de 80% celles d’oxyde d’azote. 

En 2025, selon Hervé Martel, le président du directoire du Grand Port Maritime de Marseille-Fos , 80% des escales de paquebots de croisières à Marseille seront "propres".

Hervé Martel, le Président du Directoire du Grand Port Maritime de Marseille Fos

Choix de la station

À venir dansDanssecondess