Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un nouveau multi-accueil ouvrira à Déols à la rentrée

-
Par , France Bleu Berry
Déols, France

A Déols, une nouvelle crèche va bientôt remplacer l'existante. Le nombre de places d'accueil va être multiplié par deux.

L'adjointe à l'enfance, Sylvie Arzaud, en compagnie du maire, Michel Blondeau
L'adjointe à l'enfance, Sylvie Arzaud, en compagnie du maire, Michel Blondeau © Radio France - Sarah Tuchscherer

Les travaux battent leur plein en ce moment, à côté de l'espace santé de Déols. La mairie fait construire un multi-accueil. Dès la rentrée prochaine, il viendra se substituer à la structure existante, installée près de l'école Paul Langevin, qui était devenue trop petite. Elle accueillait 12 enfants, ce qui ne permettait pas de faire face aux demandes de la population. L'adjointe au maire en charge de l'enfance, Sylvie Arzaud, explique que chaque année, elle devait refuser 25 à 30 dossiers et n'en acceptait que 4 à 5. La commune ne gagne pas d'habitants, mais les habitudes des parents changent : "beaucoup privilégient l'accueil en structure pour le développement de l'enfant. C'est aussi parfois une question d'horaires, qui sont plus étendus que chez une assistante maternelle". 

Deux fois plus de places d'accueil

Le personnel du multi-accueil existant (trois auxiliaires de puériculture + une directrice) sera évidemment repris, et puisque le nombre d'enfants accueillis passera de 12 à 22, la mairie s'apprête à engager au moins quatre personnes supplémentaires. Pour la commune, l'investissement s'élève à deux millions d'euros. Elle a bénéficié de subventions importantes (70 à 75% du montant total du projet) de la part de la CAF, la Région, le département et l'Etat. Les parents intéressés peuvent dès à présent s'adresser à la directrice ou bien à la mairie. Les dossiers seront étudiés en mars-avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess