Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un nouvel espace de coworking à Dijon pour partager son bureau et rompre l'isolement professionnel

-
Par , France Bleu Bourgogne

C'est un nouveau lieu pour travailler à Dijon, où l'on partage ses bureaux avec d'autres. Pour des questions d'économie mais aussi pour rompre l'isolement professionnel. L'espace Quatre-Quarts a ouvert récemment en plein centre-ville de Dijon.

Partager ses bureaux pour réduire les frais et travailler en réseau, c'est ce que propose l'espace Coworking qui a ouvert récemment à Dijon
Partager ses bureaux pour réduire les frais et travailler en réseau, c'est ce que propose l'espace Coworking qui a ouvert récemment à Dijon - Florence Shih

Dijon, France

C'est une tendance qui s'installe peu à peu en France, le coworking c'est le fait de travailler ensemble. Né à la fin des années 90 aux États-Unis, il connait un véritable essor dans l'hexagone et Dijon n'échappe pas à la règle et la cité des Ducs en compte déjà plusieurs. Les Docks Numériques ont ouvert la voie il y a quelques années, et un nouvel espace vient d'ouvrir cette fois en plein centre-ville, l'espace Quatre-Quarts. Sa gérante Florence Shih insiste sur l'état d'esprit du lieu, "c'est un espace de travail partagé, ouvert à tous de manière temporaire ou plus régulière. Un endroit, où l'on peut venir travailler si on n'a pas les moyens de se payer un local ou pas de place chez soi."

Partager des bureaux et rompre l'isolement professionnel

Le principe c'est d'offrir un endroit chaleureux, avec tout ce qu'il faut pour travailler : un open-space mais aussi des bureaux fermés, tous équipés de prises et du réseau wifi haut débit. Mais il y a aussi le côté convivial avec la machine à café et les collations qui vont avec, à volonté.  Un système sans réservation très flexible, explique la gérante du lieu, "on peut venir pour une heure ou plus, on paie au temps passé, la première heure est forfaitaire à 4 euros TTC et ensuite c'est au quart d'heure avec un tarif dégressif."

Une clientèle très diversifiée

"Il y a beaucoup d'indépendants, de statuts auto-entrepreneurs, des free lance, des professions libérales, des architectes, des web-developper ou des agents immobiliers, qui viennent de manière temporaire, parfois en attendant d'ouvrir une agence." Florence Shih leur propose des formules au besoin, "ça peut être à la journée ou si c'est plus fréquent, un abonnement au mois, mais il y a aussi des carnets de dix jours non consécutifs."

On peut également venir pour s'y poser et prendre une boisson, à condition bien sûr de respecter ceux qui travaillent. Là aussi vous payerez en fonction du temps passé dans les lieux.