Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un nouvel outil de mise en situation très réaliste pour les pompiers de l'Ardèche

lundi 4 février 2019 à 3:10 Par Diane Sprimont, France Bleu Drôme Ardèche

Le service départemental d'incendie et de secours d'Ardèche a investi 220 000 euros dans un nouvel équipement. Les pompiers de l'Ardèche pourront s'y former pour reconnaître les fumées lors de feux d'habitation de plus en plus complexes.

En Auvergne-Rhône-Alpes, le centre de formation de Cruas est le deuxième à s'équiper d'un caisson pour reconnaître les fumées.
En Auvergne-Rhône-Alpes, le centre de formation de Cruas est le deuxième à s'équiper d'un caisson pour reconnaître les fumées. © Radio France

Cruas, France

De plus en plus de matières synthétiques sont présentes dans les foyers français de mieux en mieux isolés. C'est un défi supplémentaire pour les sapeurs-pompiers. "Des meilleures isolations et des doubles-vitrages, c'est un bien pour la planète mais ça entraîne des contraintes quand il y a des incendies, déplore Alain Rivière, directeur du SDIS. Le feu couve un certain temps et lorsque les pompiers ouvrent les fenêtre, l'apport d'air il va y avoir une inflammation très rapide." 

Le SDIS de l'Ardèche a investi 220 000 euros dans des caissons de mise en situation réalistes.  - Radio France
Le SDIS de l'Ardèche a investi 220 000 euros dans des caissons de mise en situation réalistes. © Radio France

Ce nouvel équipement, formé de plusieurs containers, a pour but de les former à ces enjeux, "les canapés d'il y a 40 ans ne sont plus les mêmes qu'aujourd'hui avec parfois des conséquences, rapportele commandant Sylvain Saurel. Notamment avec l'échappement des gaz de pyrolyse issus de ces nouvelles matières. Ils ne brûlent pas forcément tout de suite mais ultérieurement". 

Le feu est lancé dans un sas au fond du caisson avec des palettes ce qui permet aux sapeurs-pompiers d'observer la formation des fumées stockées.  - Radio France
Le feu est lancé dans un sas au fond du caisson avec des palettes ce qui permet aux sapeurs-pompiers d'observer la formation des fumées stockées. © Radio France
Une douzaine de pompiers peuvent être formés à la fois dans ce caisson.  - Radio France
Une douzaine de pompiers peuvent être formés à la fois dans ce caisson. © Radio France

Les pompiers de la Drôme vont également venir s'entraîner à Cruas. Des SDIS de la région parisienne devraient venir voir l'équipement. Les premières formations démarrent cette semaine, il s'agit de la préparation des futurs formateurs.