Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un permis internet pour les écoliers de Vaucluse

-
Par , , France Bleu Vaucluse

Huit écoles de Vaucluse ont demandé à passer le permis internet. Les CM2 des Vertes rives à Avignon le passent ce vendredi.

Permis intrnet (illustration)
Permis intrnet (illustration) © Maxppp - .

Avenue Des Vertes Rives, Avignon, France

Dans le cadre de la semaine de sensibilisations aux nouvelles arnaques organisée par la préfecture de Vaucluse, l'école des Vertes Rives d'Avignon reçoit ce vendredi un policier d'Avignon pour  faire passer le "permis internet" aux écoliers.

"50% des enfants en CM2 ont un smarpthone, 30 % ont un compte Facebook alors qu'ils n'en ont pas encore l'âge. Ils commencent à naviguer et à se retrouver en contact avec différentes situations, ils peuvent être victimes d'infractions ou de personnes mal intentionnées". Brigadier chef Frédéric Huet

Les Vertes Rives est l'une des huit écoles à avoir sollicité cette intervention cette année. Un DVD réalisé par le ministère de l'Intérieur est également à la disposition des enseignants, DVD qui permet d'apporter aux élèves de CM2 cette formation pour apprendre à ne pas faire n'importe quoi sur la toile.

Brigadier chef Frédéric Huet / DDSP 84

"Ils ne se rendent pas compte que ce sont des outils qui sont soumis à des règles d'utilisation. En fonction de ce qu'ils vont en faire : utiliser ou envoyer des images de leurs camarades, porter des propos critiques sur certains de leurs collègues, Ils vont se retrouver à commettre des infractions qui avant n'étaient exclusives que de la presse." Brigadier chef Frédéric Huet

Choix de la station

France Bleu