Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un petit rassemblement pour préparer le grand rassemblement du 5 décembre

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Plusieurs syndicats et associations militantes appellent à un grand rassemblement contre la politique du gouvernement le 5 décembre prochain. Ils ont organisé un premier rassemblement ce mercredi.

Le rassemblement sur les marches de la préfecture
Le rassemblement sur les marches de la préfecture © Radio France - Emmanuel Moreau

Ils étaient une cinquantaine devant la préfecture du Puy-de-Dôme ce mercredi midi. Le sujet le plus commenté dans cette petite foule était évidemment l'intervention musclée des forces de l'ordre lundi soir place de la République à Paris. Les vidéos ont choqué tous les manifestants. Pour eux, c'est la démonstration du danger que représente la loi de sécurité globale puisque les images n'auraient pas pu être diffusées telles quelles si la loi était déjà entrée en vigueur. 

Mais ce sujet n'est pas le seul que veulent dénoncer les organisateurs* du grand rassemblement prévu le 5 décembre prochain. Le syndicat étudiant UNEF redoute notamment une mesure de la loi de programmation de la recherche qui prévoit une peine allant jusqu'à trois ans de prison pour ceux qui viendraient "troubler la tranquillité ou le bon ordre de l'établissement". Pour les manifestants, cela signifie la fin des mobilisations étudiantes. 

Un autre rassemblement le 5 décembre 

Les organisateurs du rassemblement demandent donc le retrait de ce qu'ils appellent "les politiques anti-sociales et liberticides du gouvernement". Ce sont la loi sécurité globale, la loi de programmation de la recherche, la réforme de l'assurance chômage et la réforme des retraites. Une demande qui sera répétée en plus grand nombre le 5 décembre prochain à 15 heures, place de Jaude.

* Les syndicats Solidaires et UNEF, les associations LDH, Libre Pensée, France Palestine Solidarité, ATTAC, Chom'actif, justice pour Wissam. D'autres syndicats ou associations pourraient les rejoindre d'ici le rassemblement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess