Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un policier de 50 ans se suicide à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

À Marseille, un fonctionnaire de police de 50 ans qui exerçait dans le commissariat du 12e arrondissement a été retrouvé mort à son domicile samedi soir dans le quartier de la Valbarelle (11e). C'est le 36e suicide dans la police nationale depuis le début de l'année.

Voiture de police - Illustration
Voiture de police - Illustration © Radio France

Le fonctionnaire de police de 50 ans a été retrouvé pendu à son domicile. Arrivés sur place les secouristes n'ont rien pu faire. Père de deux enfants, des jumeaux de 13 ans, le policier était en service dans le commissariat du 12e arrondissement de Marseille, mais interdit de voie publique. Dépressif, il était suivi par la "médecine de prévention". Les suicides sont malheureusement fréquents dans la profession, en moyenne 40 à 45 fonctionnaires mettent fin à leurs jours chaque année depuis 25 ans.

Mais l'année 2019 apparaît particulièrement meurtrière, 36 suicides en l'espace de six mois, ce qui fait craindre aux syndicats une année noire. Les syndicats qui dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail alors que les policiers sont fortement sollicités depuis le début de l'année.

chaque année en moyenne 40 à 45 fonctionnaires  mettent fin à leurs jours 

Face à cette vague de suicides, le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a mis en place en avril dernier une Cellule Alerte Prévention Suicide (CAPS) pour "briser la peur, briser la honte,  briser le silence". Un premier pas qui doit être suivi pour Bruno  Bartoccetti du syndicat Unité SGP Police,  "ce doit être LA priorité.  Il y a des policiers qui n'ont pas vu de médecins de prévention depuis plus de vingt ans, les médecins dédiés sont en nombre insuffisant, il en faudrait 3 ou 4 fois plus." Selon les chiffres du Ministère de l'intérieur, en 2018, ce sont 35 policiers et 33 gendarmes qui se sont suicidés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess