Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un premier samedi des soldes sans bars ni restaurants à Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les mosellans sont venus profiter du premier week-end des soldes d'hiver ce samedi à Metz. La pause déjeuner se fait à la maison ou avec des plats à emporter, alors que la réouverture des bars et des restaurants, prévue " à minima mi-février ", n'est toujours pas fixée.

Deux passantes déjeunent sur un banc devant un restaurant fermé
Deux passantes déjeunent sur un banc devant un restaurant fermé © Radio France - Natacha Kadur

Des mosellans ont profité d'une virée shopping au centre ville de Metz ce samedi pour le premier week-end des soldes, alors que les bars et les restaurants sont toujours fermés. Ils n'est pas prévu qu'ils ouvrent avant " à minima mi-février ",  selon les déclarations du premier ministre Jean Castex au début du mois de janvier. 

Les commerces affichent des démarques importantes dès le premier samedi des soldes d'hiver
Les commerces affichent des démarques importantes dès le premier samedi des soldes d'hiver © Radio France - Natacha Kadur

Les messins étaient néanmoins au rendez-vous ce samedi en matinée, même si le rituel de la virée shopping entre mère et fille est un peu plus expéditif pour Denise et Claire : " On va continuer à faire un petit tour, puis on va rentrer manger à la maison ! ", commente cette dernière. 

Pas de quoi dynamiser la fréquentation du centre piéton en ce premier samedi de soldes , selon Sylvie : " C'est sûr que ça joue, mais on n'a pas le choix. Après il y a toujours la vente à emporter, ça permet aux restaurants de maintenir un peu leur activité et nous de continuer à être client ", explique-t-elle.

Déjeuner sur un banc

A l'heure du déjeuner, plusieurs familles sont installées tout autour de la colonne de la place Saint Jacques, bordée de restaurants aux portes closes, pour un repas sur le pouce : " Nous on aimait bien boire un petit café après avoir fait notre tour à Metz, ça fait des mois qu'on est pas venus. Il y a un petit regret quand même de devoir manger comme ça, un peu sur la route quoi !, commente Isabelle, qui distribue les sandwichs pour toute sa famille. Sa fille, Margot, regrette ce manque de convivialité : " Ça manque un peu de vie ! Le fait de s’asseoir tranquillement entre nous , on discutait tous et tout ...", regrette-t-elle. 

Des familles déjeunent sur la pouce place Saint-Jacques
Des familles déjeunent sur la pouce place Saint-Jacques © Radio France - Natacha Kadur

" Se poser en terrasse ", bien que la météo ne s'y prête pas toujours ces jours-ci, c'est ce qui manque à Geoffrey, qui trouve la ville triste sans ses restaurants : " On se balade quand même mais bon, les magasins sont ouverts mais il n'y a pas grand-monde. Après, peut-être qu'avec la situation actuelle c'est un peu compliqué pour les gens. Peut-être qu'ils ont moins les moyens d'acheter ? ", s'interroge-t-il.

On se demande si on va reprendre une vie normale nous-même, si on aura pas changé - Véronique, à Metz

Pour son amie Véronique, ne pas pouvoir mettre les pieds sous la table au restaurant " c'est très frustrant ", commente-t-elle. Cela fait partie des habitudes que certains sont en train de perdre, selon elle, car les gens consomment autrement : " Ils ont le temps, ils sont à la maison, ils vont cuisiner eux-mêmes. Beaucoup de gens ont fait leur galette des rois maison, d'autres leurs cosmétiques. Moi je pense que je ne serai plus autant consommatrice qu'avant, ça c'est sur."

La vente à emporter permet aux consommateurs de rester encore un peu client dans les restaurants
La vente à emporter permet aux consommateurs de rester encore un peu client dans les restaurants © Radio France - Natacha Kadur
Choix de la station

À venir dansDanssecondess