Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : L'affaire Barbarin - Preynat

Un prêtre du diocèse de Valence demande la démission du cardinal Barbarin

Pour la première fois, un prêtre demande publiquement la démission du cardinal Barbarin, poursuivi pour non-dénonciation d'agressions sexuelles par des victimes présumées d'un prêtre du diocèse de Lyon. La lettre ouverte du père Vignon est publiée ce mardi.

Le père Vignon s'est senti interpellé par la lettre du pape
Le père Vignon s'est senti interpellé par la lettre du pape © Radio France - Florence Beaudet

Drôme, France

Le père Vignon n'a pas tardé à réagir à l'appel lundi du pape à se mobiliser contre la pédophilie au sein du clergé catholique. Le prêtre a rédigé une longue lettre ouverte demandant la démission du cardinal Barbarin. La lettre est relayée ce mardi par deux présidents d'associations de victimes qui appellent à soutenir cette démarche via une pétition sur le site change.org.

Pierre Vignon est prêtre du diocèse de Valence, c'est-à-dire de la Drôme. Il habite le Vercors où il officie parfois mais il n'est pas en charge d'une paroisse. Il est détaché au tribunal écclésiastique de Lyon. En tant que juge de ce tribunal interne de l'évêché, les victimes d'abus sexuels s'adressent à lui. 

C'est certainement très impertinent et très incorrect - le père Vignon

La lettre du Pape François l'a fait réagir. "S'il fait cet appel, c'est qu'il se sent dépassé un peu par la situation. _Beaucoup d'évêques ne sont pas à la hauteur pour régler ces questions d'abus"_. Pour le père Vignon, le cardinal Barbarin est "empêtré" dans l'affaire du prêtre de Roanne Bernard Preynat mis en cause pour pédophilie par d'anciens scouts lyonnais.

"Je me suis permis -c'est certainement très impertinent et très incorrect- de lui dire Monsieur le cardinal il y a une solution c'est que vous laissiez la place à quelqu'un d'autre."

Le père Vignon estime que le cardinal Barbarin n'a pas été à la hauteur

Pour ne pas être considéré comme complice

Le père Vignon ne veut pas être considéré comme complice des manquements de l'église. Dans sa lettre ouverte, il précise à l'intention du cardinal Barbarin : 

"Je n'insisterai pas sur vos trois reculades pour la connaissance des faits criminels commis par Bernard Preynat ni sur votre attentisme à prendre des décisions. Je n'insisterai pas davantage sur le fait que Bernard Preynat est toujours prêtre et qu'il n'a reçu aucune condamnation sous quelque forme que ce soit."

"Donner votre démission de cardinal et d'archevêque serait bien sûr une mort sociale mais quelle assomption personnelle en retour. Vous seriez enfin à la hauteur de l'évènement."

Un appel à signer la pétition

Le prêtre conclut en appelant ses "confrères à signer cette pétition ainsi que tous les membres de l'Eglise conscients de l'importance du mal fait aux victimes d'abus de toutes sortes."

Si le président de l'association la Parole Libérée qui a relayé la pétition sur le web se "félicite qu'un prêtre sorte enfin du silence", l'évêque auxilaire et porte-parole du diocèse de Lyon souligne qu'il s'agit de la _"_démarche personnelle" d'un prêtre. Il affirme que le cardinal Barbarin a "toujours fait ce qu'il fallait" et qu'il "laisse la justice faire son travail".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu