Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un projet de passerelle pour contourner les embouteillages à l'entrée du pont de Ré

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le département planche sur la construction d'une passerelle de contournement pour les transports en commun et les véhicules de secours. Une voie qui permettrait d'accéder directement à une borne de péage réservée et donc de gagner jusqu'à 30 minutes de temps de trajet en période estivale.

Le pont de l'île de Ré
Le pont de l'île de Ré © Radio France

Le projet a été présenté au premier ministre, Jean Castex, lors de sa visite il y a une dizaine de jours. La passerelle de contournement devrait être financé par le plan de relance de l'économie. 

Ce qu'on appelle passerelle c'est une sorte de pont qui partirait du parking du Belvédère sur la gauche du péage et arriverait directement sur une borne de péage réservée.Cette passerelle ne serait accessible qu'aux transports en commun et aux véhicules de secours mais elle permettrait de gagner parfois 30 minutes de trajet puisqu'en l'empruntant les véhicules éviteraient les longues files d'attentes devant le péage en période estivale. 

Sur l’Île de Ré on espère aussi que ça incitera les visiteurs à utiliser les transports en commun et donc à réduire le nombre de véhicules : "C'est une passerelle qui va servir l'ensemble du territoire de l'île de Ré puisqu'on peut espérer que plus il y a de personnes intéressées par le transport collectif ce sera d'autant moins de voitures à entrer sur l'île et à y circuler", se réjouit le maire de Rivedoux et vice président de la communauté de commune de l'Île de Ré, Patrice Rafarin.   

C'est un projet qui est sur la table depuis 5 ans, il va coûter 1,5 million d'euros. Le département dit être prêt à commencer les travaux, ne manque plus que le feu vert du gouvernement pour le financement dans le cadre du plan de relance. La réponse devrait être donnée d'ici début janvier et les élus espèrent que le projet aura abouti d'ici 2022. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess