Société

Un rapport révèle "le blues" des postiers

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde lundi 10 octobre 2016 à 4:00

Postier, image d'illustration
Postier, image d'illustration © Maxppp - maxppp

Selon un rapport d'experts les postiers souffrent d'une dégradation de leur conditions de travail. Fatigue, dépression, burn-out et même quelques cas de suicide, le rapport pointe une série de dysfonctionnements. Qu'en est-il en Gironde ?

Il y a comme un malaise à La Poste. Selon le rapport d'un groupe d'expert indépendants, désigné par le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) de l'entreprise, les postiers qui travaillent à la distribution du courrier seraient de plus en plus fatigués. Des tournées qui n'en finissent pas, des problèmes de harcèlement au travail, des cas de burn-out et même des suicides (9 en 3 ans selon les syndicats). Le rapport pointe "une dégradation de l'état de santé des agents de La Poste".

La direction de La Poste, par la voix de sa DRH, Line Exbrayat, admet que l'entreprise traverse une phase de grande transformation mais qu'elle mène en même temps une "politique humaine" et qu'elle va installer une commission d'écoute.

Qu'en est-il en Gironde ?

Selon la CGT, deux postiers ont mis fin à leur jours cette année en Gironde mais rien ne prouve que ces suicides sont directement liés aux conditions de travail. En revanche le syndicat pointe un mal-être général. Depuis 2010 et la transformation de La Poste la situation s'est dégradée selon la CGT. Les bureaux ferment, c'est la cas de celui de Margaux dans le Médoc dernièrement et de Mérignac-Montesquieu prochainement. Et dans le même temps les tournées des facteurs augmentent.

Les jeunes ne veulent pas rester et les anciens partent en retraite anticipée

— Gérard Lamarque, secrétaire général de la CGT Poste en Gironde

Gérard Lamarque

Partager sur :