Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un rassemblement pour défendre la liberté d'expression et le droit d'informer devant la préfecture à Dijon

-
Par , , France Bleu Bourgogne

Une vingtaine d'associations et d'organisation appelaient ce mardi 24 novembre à un rassemblement pour défendre la liberté d'expression et le droit d'informer alors que les députés étaient appelés dans le même temps à voté la loi de "sécurité globale". Le rendez-vous était fixé devant la préfecture.

Les opposants à la loi de Sécurité Globale réunis devant la préfecture à Dijon ce mardi soir
Les opposants à la loi de Sécurité Globale réunis devant la préfecture à Dijon ce mardi soir © Radio France - Stéphanie Perenon

Une vingtaine d'associations, dont la ligue des Droits de l'Homme de Côte-d'Or appelaient à un rassemblement ce mardi soir devant la préfecture de Dijon au moment où les députés s'apprêtaient à voter la loi de "Sécurité globale" et son très controversé article 24, interdisant la diffusion d'images montrant des policiers. Un texte pour lequel l'Assemblée Nationale a donné ce mardi soir son premier feu vert

Une affiche brandie par une manifestante devant la préfecture de Côte-d'Or à Dijon
Une affiche brandie par une manifestante devant la préfecture de Côte-d'Or à Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon
La manifestation a rassemblé plusieurs centaines de personnes devant la préfecture à Dijon
La manifestation a rassemblé plusieurs centaines de personnes devant la préfecture à Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon

Une loi dans la précipitation

Dans son appel à manifester, la ligue des Droits de l'Homme de Côte-d'Or regrettait que "cette proposition de loi porte lourdement atteinte à des libertés et droits fondamentaux, elle est l’objet d’une procédure accélérée qui évince, de fait, le rôle législatif des parlementaires.". Même constat pour Europe Ecologie-les Verts qui estime que "cet article de loi sur le floutage des policiers et sur l'utilisation des drones constitue un _recul inédit vis-à-vis de la liberté de manifester, de la liberté de la presse et de nos vies privées_

La police aussi était présente ce mardi soir devant la préfecture de Côte-d'Or à Dijon
La police aussi était présente ce mardi soir devant la préfecture de Côte-d'Or à Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon
La foule était assez importante ce mardi soir devant la préfecture à Dijon malgré le froid et le brouillad
La foule était assez importante ce mardi soir devant la préfecture à Dijon malgré le froid et le brouillad © Radio France - Stéphanie Perenon

Un nouveau dérapage lundi soir à Paris

Cet appel à contre la loi de Sécurité Globale intervenait au lendemain d'une nouvelle polémique portant sur des violences policières contre des migrants installés par des associations sur la place de la République pour rappeler qu'ils ne fallait pas les oublier. La police a fait usage de gaz lacrymogène et a molesté des journalistes, des manifestants et même encadré des élus. Une image montrant un policier faire un croche-pied à un exilé a suscité l'émoi et déclenché l'ouverture d'une enquête de la police des polices.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess