Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un regain de mobilisation en Berry contre la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Berry

À Châteauroux et à Bourges, le 43e jour de grève contre la réforme des retraites a marqué une nette hausse de la mobilisation. À huit jours de l'examen du texte de loi en Conseil des ministres, les manifestants restent déterminés.

À Châteauroux, ils étaient entre 750 (chiffres police) et 1 500 (chiffres syndicats) manifestants jeudi 16 janvier
À Châteauroux, ils étaient entre 750 (chiffres police) et 1 500 (chiffres syndicats) manifestants jeudi 16 janvier © Radio France - Jérôme Collin

Châteauroux, France

Après un essoufflement mardi 14 janvier, la mobilisation est repartie à la hausse ce jeudi en Berry. À Châteauroux, selon le comptage de France Bleu Berry, ils étaient au moins 1 200 manifestants. Les chiffres indiqués par la police et les syndicats varient de 750 à plus de 1 500 manifestants. Et à Bourges, environ un millier de personnes ont également défilé.

À Châteauroux, les manifestants se sont arrêtés devant le palais de justice, où les avocats sont également mobilisés - Radio France
À Châteauroux, les manifestants se sont arrêtés devant le palais de justice, où les avocats sont également mobilisés © Radio France - Jérôme Collin

Le constat est en tout cas le même de partout : il y a eu plus de monde ce jeudi. "Dans une grève, il y a des hauts et des bas. On se repose un peu et on va repartir de plus belle la semaine prochaine, juste avant la présentation du texte de loi en Conseil des ministres", témoigne Laurent Poirier, délégué syndical chez CPP France à Montierchaume, une entreprise spécialisée dans les pièces pour l'aéronautique. 

"Cette réforme doit être entièrement retirée, il n'y a pas 50 solutions. Il faut qu'on ait un maximum d'entreprises, de salariés, d'actifs, de jeunes, de retraités qui se mobilisent. Cette réforme des retraites est profondément mauvaise", explique Aline, retraitée PTT.

Dans le cortège, il y a quelques salariés de Liberty Wheels, en grève jeudi après l'annonce du licenciement de neuf personnes dans l'usine de Diors. "La direction s'était engagée à maintenir 335 salariés, on est moins de 300 et la direction envisage de supprimer 9 postes. Elle devait aussi mettre 1,8 millions d'euros par an mais il n'y a rien. Il n'y a aucune stratégie. On nous fait mourir à petit feu. On risque de fermer à peu de temps. On perd des centaines de milliers d'euros par mois", s'alarme Claude Biaunier, délégué CGT chez Liberty Wheels.

A Bourges, environ un millier de personnes ont manifesté contre la réforme des retraites - Radio France
A Bourges, environ un millier de personnes ont manifesté contre la réforme des retraites © Radio France - Michel Benoît
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu