Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉOS - Un Rémois invente un abri pour les personnes sans domicile

C'est une invention qui pourrait peut-être sauver des vies. Un Rémois a inventé un abri transportable et démontable pour les sans domicile qui n'ont pas trouvé de place d'hébergement. Cet abri, qui ressemble à un tipi, permet de gagner 15 degrés entre l'extérieur et l'intérieur.

Cet abri, qui a la forme d'une tente canadienne, est composé de plaques de polystyrène.
Cet abri, qui a la forme d'une tente canadienne, est composé de plaques de polystyrène. © Radio France - Aurélie Jacquand

Reims, France

Ca ressemble à une tente canadienne, mais en dur, composé de plaques de polystyrène (polystyrène extrudé). Un abri encore à l'état de prototype : "Les plaques s'emboîtent, il faut à peu près _5 minutes pour le monter_. C'est rigide, résistant au vent, et on n'a pas besoin de le planter dans un terrain mou contrairement à une tente.", explique Valentin, 26 ans, l'inventeur de l'abri.

Un "Tipi", comme il l'a appelé, qui mesure 2m40 de long, 1m20 de large et 1m30 de haut. Deux personnes peuvent dormir dedans : "On gagne grâce à ce tipi environ 15 degrés entre l’extérieur et l'intérieur."

Ce "tipi" permet d'abriter 2 personnes. - Radio France
Ce "tipi" permet d'abriter 2 personnes. © Radio France - Aurélie Jacquand

C'est en participant à des maraudes depuis des années, à Paris et Reims, que Valentin a eu cette idée, en se retrouvant confronté au manque de places d’hébergement : "En premier lieu on appelle le 115, et si le 115 dit qu'il n'a pas de place, l'association peut fournir ce kit pour tout l'hiver, et des personnes de l'association viendront expliquer comment le monter, avec des images, un petit manuel et une traduction en plusieurs langues."

Afin de mener à bien son idée, Valentin a besoin de soutiens financiers et humains : "On va l'améliorer pour qu'il soit plus solide, plus compact, et on espère diminuer le coût de fabrication pour descendre en dessous de la barre des 100 euros.", assure-t-il. 

Chaque année en France environ 500 SDF meurent en France, notamment du froid. L'idée de Valentin est de distribuer ces Tipi à un maximum d'associations.