Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un repas de Noël pour deux avec 40 euros : France Bleu Normandie fait le test

Saint-Jacques, huîtres, foie gras ou chapon. Voilà les produits stars des fêtes qui se retrouveront très certainement dans vos assiettes ce soir pour le réveillon de Noël. Mais quand on a peu de moyens, est-ce possible de se faire plaisir ? France Bleu Normandie fait le test pour vous.

Michel Bruneau, le chef de France Bleu, n'a que 40 euros pour réaliser un menu de fêtes.
Michel Bruneau, le chef de France Bleu, n'a que 40 euros pour réaliser un menu de fêtes. © Radio France - Adrien Bossard

Normandie, France

Nous lançons le défi à Michel Bruneau, ancien chef 2 étoiles au Michelin : concocter un menu pour 2 avec seulement 40 euros. "Et bah, c'est pas énorme, mais c'est possible. J'accepte, c'est un beau challenge", sourit-il. Nous l'accompagnons dans l'élaboration de son menu, histoire qu'il ne dépasse pas le budget. 

Dans les rues de Caen, il se dirige en premier chez le primeur. "Il nous faut des légumes et des fruits pour notre entrée, notre plat et notre dessert". Son œil est attiré par des clémentines, à l'extérieur du commerce. "Oh, elles sont belles celles-là. J'ai déjà une idée, je vois ces clémentines de Corse que j'imagine dans une petite pomme rôtie creusée. On mettra dedans des écorces et des quartiers de clémentine à l'intérieur. C'est simple et ce sera très bon." 

Filets de rouget aux patates douces

Michel Bruneau achète donc ses pommes, et au fur et à mesure, son menu se dessine. "Je vais prendre des avocats, que l'on va creuser avec des crevettes et des bulots à l'intérieur, le tout citronné." Et pour le plat principal ? "J'imagine des filets de rouget avec des patates douces. Je les éplucherai, je les blanchirai dans de l'eau salée quelques minutes parce que ça cuit très vite et je viendra mettre des écailles de patates douces autour." Avec, en accompagnement, des pommes de terres nouvelles, de la roquette et un peu de crème. "De Normandie, bien sûr !"

Michel Bruneau récupère ses filets de rouget, ses crevettes et ses bulots. - Radio France
Michel Bruneau récupère ses filets de rouget, ses crevettes et ses bulots. © Radio France - Adrien Bossard

Ne reste plus qu'à passer chez le poissonnier et le tour est (presque) joué. Michel Bruneau s'en tire pour un peu moins de 33 euros. De quoi encore acheter une bouteille de rosé et du pain.

Comme quoi, on peut se faire plaisir à pas cher. Il n'y a pas de foie gras et de caviar, et alors ?

Le défi est réussi. "J'étais sceptique au début et puis finalement, on y arrive. Comme quoi, on peut se plaisir à pas cher. Il n'y a pas de foie gras et de caviar, et alors ? J'ai envie de dire que c'est même mieux. C'est plus authentique et un repas de fête, c'est l'authenticité."

Défi réussi pour l'ancien chef étoilé. - Radio France
Défi réussi pour l'ancien chef étoilé. © Radio France - Adrien Bossard

Le reportage d'Adrien Bossard

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu