Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un restaurant lavallois privé de téléphone et d'internet depuis une semaine

lundi 18 juin 2018 à 5:07 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Mayenne

Cela fait une semaine que le restaurant Le Bistronomique est injoignable. La ligne téléphonique est coupée et les gérants ne trouvent pas de solution. Ils ont déjà perdu 30% de leur chiffre d'affaires.

Depuis lundi 11 juin, le Bistronomique est privé de téléphone et de connexion internet
Depuis lundi 11 juin, le Bistronomique est privé de téléphone et de connexion internet © Radio France - Charlotte Jousserand

Laval, France

Le téléphone fixe noir est bien là, posé sur le comptoir mais depuis une semaine, il joue les figurants car il n'y a aucun son quand on décroche. "Il n'y a rien, rien du tout, ça a commencé lundi dernier", explique Alban Bodinier, l'un des deux gérants du restaurant lavallois. 

Le Bistronomique qui fonctionne sur réservation est injoignable par ses clients. Un vrai casse-tête raconte Nicolas Boisrame, gérant, "Quand les gens appellent, il n'y pas de messagerie, pas de répondeur, rien c'est ligne coupée. Ils se posent des questions mais ils vont réserver dans un autre restaurant"

30% du chiffres d'affaires perdu sur la semaine

Le Bistronomique a dû fermer lundi soir et jeudi soir, faute de réservation. Depuis le début du problème, le restaurant estime avoir perdu 30% de son chiffre d'affaires sur la semaine. Quand les clients sont là, se pose un autre problème, ils ne peuvent plus payer par carte bancaire car "le règlement sur un terminal de paiement, un TPE, passe par la ligne téléphonique, comme la ligne est coupée on ne peut plus le faire" explique Alban Bodinier. Les clients doivent donc payer par espèces ou par chèques. 

Des opérateurs téléphoniques aux abonnés absents

Depuis une semaine, Alban Bodinier et Nicolas Boisrame tentent de joindre SFR, leur opérateur téléphonique et Orange, le gestionnaire de la ligne mais sans succès. "Tout le monde se renvoie la balle. On se sent seul, personne ne bouge" raconte Nicolas Boisrame, "C'est usant et c'est fatiguant, on passe deux heures par jour à essayer de les joindre pour avoir une réponse". 

Le restaurant compte porter plainte

Les deux gérants ont trouvé des solutions temporaires pour faire face et continuer à recevoir les clients. Les appels sont désormais renvoyés sur l'un de leur portable et ils ont commandé un terminal de paiement qui fonctionne sans être relié à la ligne téléphonique mais pour Nicolas Boisrame, cela ne peut plus durer : "On a trouvé des solutions mais on attend le plus vite possible le retour de la ligne et aussi des explications"

Le restaurant compte porter plainte contre son opérateur téléphonique pour le préjudice subi.