Société

Un rond-point en travaux sème la zizanie à Cap Roussillon

Par Marie Rouarch, France Bleu Roussillon samedi 29 mars 2014 à 11:03

Les commerçants de Cap Roussillon ont manifesté leur colère devant la mairie de Claira
Les commerçants de Cap Roussillon ont manifesté leur colère devant la mairie de Claira © Radio France - Baptiste Guiet

Depuis deux mois, la rue Céres, au cœur de l'Espace Roussillon à Claira-Rivesaltes, est fermée à la circulation. On y construit un rond-point. Mais les commerçants se plaignent de la durée des travaux, excessive selon eux : la perte commerciale serait conséquente.

Il pourrait sans aucun doute être surnommé "le rond-point de la discorde". Un aménagement en cours, rue Céres, à Cap Roussillon. Depuis le 3 février, et pour la durée des travaux, financés par la communauté de communes Salanque-Méditerranée, cet axe est fermé à la circulation.

Le rond-point de la discorde à Cap Roussillon - Radio France
Le rond-point de la discorde à Cap Roussillon © Radio France - Baptiste Guiet
Et c'est bien ce qui gêne les commerçants de la zone : ils étaient une vingtaine à manifester ce vendredi matin, devant la mairie de Claira. Selon eux, la durée des travaux est excessive et pénalise leur activité. Ils vont même jusqu'à supposer que le maire de Claira, Joseph Puig, fait délibérément traîner le chantier. Des accusations que le principal intéressé réfute.

Cap Roussillon PAF

Sur certaines journées, la baisse de fréquentation atteint 20 à 40%

Les commerçants-manifestants sont en fait persuadés qu'ils sont otages d'un conflit qui les dépasse, et qui oppose Claira à Rivesaltes. L'Espace Roussillon est en effet installé à cheval sur les deux communes. Mais Joseph Puig dément : si les travaux prennent du temps, selon le maire de Claira, c'est parce que les restrictions de circulation ne sont pas respectées. Le maire de Rivesaltes, lui, ne veut pas jeter d'huile sur le feu. André Bascou maintient que si le chantier est achevé le 2 avril, il sera dans les temps. Mais rien n'est moins sûr. La réouverture à la circulation est désormais envisagée pour la mi-avril, au plus tôt. 

Cap Roussillon enro

Xavier Danjou, directeur de la Confiserie du Tech, craint pour la santé économique du secteur