Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : un samedi sans mariage pour cause de confinement, "on n'aurait jamais imaginé ça"

Par

Le confinement pour cause d'épidémie de coronavirus a de nombreuses conséquences sur nos vies. Ainsi les mariages ne sont plus possibles actuellement. Témoignage de futurs jeunes mariés confinés et dépités.

Les mariages, civils ou religieux, sont reportés, tant que le confinement est d'actualité. Les futurs mariés doivent patienter (photo d'illustration) Les mariages, civils ou religieux, sont reportés, tant que le confinement est d'actualité. Les futurs mariés doivent patienter (photo d'illustration)
Les mariages, civils ou religieux, sont reportés, tant que le confinement est d'actualité. Les futurs mariés doivent patienter (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Confinement oblige, les mariages sont reportés en cette période d’épidémie de coronavirus. Ce samedi, jour où il y a traditionnellement le plus d’unions, ce sera bien vide dans les mairies et les églises, où personne ne se dira « oui ».

Publicité
Logo France Bleu

Les couples doivent donc patienter. Comme Claire et Louis-Adrien, 28 et 27 ans. Ils habitent Bailleul, dans les Flandres, et devaient se marier ce samedi à l’église de Flines-lez-Raches, dans le Douaisis. Ils se sont mariés civilement l’été dernier, mais pour eux le mariage religieux devait être le moment fort.

Claire et Louis-Adrien devaient se marier religieusement ce samedi 28 mars. - Photo fournie par le couple

"Une situation exceptionnelle".

"J'ai pleuré trois fois" reconnaît Claire. Quand le couple a compris que le mariage ne pourrait avoir lieu, ça a été la déception : "c'est un moment que j'attends depuis très longtemps, donc psychologiquement c'est compliqué. C'est une situation exceptionnelle, on n'aurait jamais imaginé ça", explique la jeune femme.

loading

Louis-Adrien, lui, prend les choses avec plus de philosophie : "je le vis mieux que Madame ! C'est sûr que c'est du travail, de la préparation. Pour la danse, on était prêts. Ce sont des petits détails, mais il faudra continuer à travailler".

250 invités reportés

250 personnes étaient invitées au vin d’honneur, 140 au repas. Il a fallu prévenir tout le monde. Et bien sûr Claire rêvait d’entrer dans l’église, vêtue de sa robe de mariée : "ma robe est encore au magasin, je n'ai pas pu aller la chercher. C'est une robe assez près du corps, donc je n'ai pas intérêt à prendre un gramme".

Ce samedi soir, Claire et Louis-Adrien comptent s’offrir une petite coupe de champagne, chez eux, et réviser leur danse pour ouvrir le bal, "tous seuls". Une nouvelle date a été fixée : fin juillet si tout va bien.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu