Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Le portrait d'un sans-abri d'Uzès peint par un street-artiste sur un mur de la ville

jeudi 1 novembre 2018 à 16:53 - Mis à jour le mardi 11 décembre 2018 à 19:25 Par Mélodie Viallet, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

L'artiste gardois Swed Oner a décidé de peindre des portraits de SDF sur les murs de plusieurs villes de France et il a commencé par sa ville, Uzès.

Le portrait de David peint sur un mur à l'entrée de la ville d'Uzès
Le portrait de David peint sur un mur à l'entrée de la ville d'Uzès © Radio France - Mélodie Viallet

Uzès, France

C'est l'histoire d'une rencontre : celle d'un SDF et d'un artiste gardois... Swed Oner, qui commence à se faire une belle petite notoriété dans le milieu du street-art, a lancé son projet "support your local homeless" (aidez-le sans-abri du coin) après avoir rencontré David, un sans-abri d’Uzès. Swed Oner s'est spécialisé dans la peinture de portraits à la bombe aérosol à partir de photographies qu’il réalise lui-même. 

Il peint des gens après de belles rencontres dans la rue, et avec ce nouveau projet, il aimerait faire passer un message : 

"Si je peux redonner un peu de dignité à ces hommes et ces femmes et si en plus, les personnes qui croisent ces SDF tous les jours ont une prise de conscience grâce à mes peintures, j’aurai tout gagné." (Swed Oner)

Le portrait peint à Uzès fait 4 mètres de haut sur 2,5 mètres de large. Les conducteurs qui rentrent dans la ville ne peuvent pas louper David et son regard profond.

Quatre mètres de haut sur deux mètres 50 de large, les conducteurs qui rentrent dans Uzès ne peuvent pas louper le portrait de Dvid - Radio France
Quatre mètres de haut sur deux mètres 50 de large, les conducteurs qui rentrent dans Uzès ne peuvent pas louper le portrait de Dvid © Radio France - Mélodie Viallet

"Se dire qu’on peut vivre dans la rue et avoir une reconnaissance ça fait du bien." (David)

Pour David, à la rue depuis plus de cinq ans, se voir en grand sur un mur ça a été un vrai moment d'émotion : "C’est une grande satisfaction, je me trouve beau même si j’ai beaucoup de rides", dit-il en rigolant avant d’ajouter : "Les trois quarts des gens qui voient la peinture me reconnaissent, ça fait du bien au moral et j’espère que ça pourra changer un peu mon quotidien." 

Et ça n’est que le début de cette aventure : après David, Swed Oner a peint Gilbert, un sans-abris de Marseille. Il espère faire d'autres rencontres et peindre des SDF sur les murs de Lyon, Paris et d'autres villes françaises.

L'histoire d'une rencontre entre un artiste et un SDF : le reportage de Mélodie Viallet

David un sans-abri d'Uzès et Swed Oner l'artiste gardois qui l'a peint  - Radio France
David un sans-abri d'Uzès et Swed Oner l'artiste gardois qui l'a peint © Radio France - Mélodie Viallet