Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un Sarthois lance un site de petites annonces caritatif

mardi 3 mars 2015 à 5:12 Par Marion Fersing, France Bleu Maine

"C'est bon esprit", c'est le nom d'un site de petites annonces caritatif lancé par un Sarthois. Une partie de ce que vous gagnez est reversé à des associations.

"Les petites annonces avec du don dedans", c'est la promesse de "C'est bon esprit"
"Les petites annonces avec du don dedans", c'est la promesse de "C'est bon esprit" - Capture d'écran

Et si vous faisiez une bonne action en revendant votre frigo, votre canapé ou même votre maison ? Voilà le concept de "C'est bon esprit", le site internet de petites annonces lancé par un Sarthois.

Il fonctionne à peu près comme les autres sites très connus du même type (Le bon coin, Ebay, etc.) : vous mettez une petite annonce, un acheteur se manifeste, la transaction est conclue. Sauf que là, 33% de la somme que vous gagnez est reversée à une association et c'est déductible des impôts. Le site prend également 10% de commission sur ce qui n'est pas reversé aux associations.

"Je vends ma maison parce que j'ai besoin d'argent et ça me permet de faire une bonne action" confie l'une des utilisatrices

Catherine fait partie des 1500 utilisateurs . Après avoir mis en vente quelques meubles, un piano, elle a carrément décidé de vendre sa maison sur "C'est bon esprit" ! Sur les 100000 euros, un tiers sera donc reversé à trois associations. "Le site me permet de vendre ma maison parce que j'ai besoin d'argent, comme tout le monde, et en même temps, je fais une bonne action" , confie Catherine.

 

Comment fonctionne "C'est bon esprit" ? Explications de Julien-Pierre Savin avec l'exemple d'une télé à 90 euros

Déjà plusieurs milliers d'annonces

Le concept commence à prendre se réjouit le créateur du site, Julien-Pierre Savin : "ces annonces ont déjà généré plus de 4000 euros de dons sur le dernier trimestre. C'est bien, mais il faudrait beaucoup plus d'annonces pour que ça génére une activité économiqe à part entière" . Il espère multiplier les dons par 10 d'ici la fin de l'année pour pourvoir reverser 40000 euros aux 19 associations partenaires.

Le site "C'est bon esprit" compte déjà 1500 utilisateurs