Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un stage de "survie en milieu machiste" organisé ce week-end à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Femmes, avez-vous votre guide de survie en milieu machiste ? Si la réponse est non, l'association Osez Le Fémininsme 63 vous en propose un, sous forme de petits ateliers. Le premier s'est déroulé samedi dans les locaux de l'association, boulevard Jean Moulin à Clermont-Ferrand.

Remarques sexistes, violences....des sujets abordés ce samedi à Clermont-Ferrand (image d'illustration)
Remarques sexistes, violences....des sujets abordés ce samedi à Clermont-Ferrand (image d'illustration) © Maxppp - Christophe Morin

Clermont-Ferrand, France

Elles étaient une douzaine de femmes, rassemblées pour l'occasion. Un groupe aux places limitées afin de favoriser les échanges et la libération de la parole. Car, c'est finalement le but de cet atelier promettant d'obtenir "un guide de survie anti-machiste". "On est toujours en lutte et il faut s'armer" explique Leila Chetih, d'Osez le Féminisme 63. "Face au sexisme ordinaire, il faut trouver les codes pour argumenter." Cet atelier permettait donc d'aborder l'histoire des femmes, du féminisme, mais aussi les lois qui protègent les femmes victime de sexisme. 

Le sexisme ordinaire "doit être combattu"

Parmi les participantes, on voit quelques femmes qui s'ouvrent et parlent des violences qu'elles ont subies. D'autres racontent aussi le sexisme ordinaire. Amélie le constate tous les jours, lorsqu'elle fait de la course à pied. 

"Des remarques, des petits bruits...pas très méchants, mais je n'ai pas envie qu'on me dérange quand je cours. J'essaye donc de répondre avec le sourire, humour et pédagogie. Mais parfois c'est dur" explique Amélie 

Elle attendait donc de cet atelier des pistes, des cartouches pour répondre comme il faut. C'est dans cet esprit-là que Marie-Laure est venue également. "Quand je me suis inscrite à cet atelier, j'en ai parlé avec mes collègues. Elle m'ont toutes dit que ça leur était déjà arrivé, parfois avec leur manager. Elles ne savaient pas quoi répondre. On est toutes confronté à cela"

L'événement était soumis à réservation  - Aucun(e)
L'événement était soumis à réservation

Faute de "guide antimachiste" papier, les participantes ont eu le droit à des jeux, des mouvements corporels, mais surtout du dialogue afin de démonter les "clichés" et stéréotypes. Et si cet atelier était réservé aux femmes, l'association Osez le Féminisme 63 le promet : le prochain sera ouvert aux hommes, parce que "la place des hommes est prépondérante".