Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un supermarché solidaire à Avignon pour consommer après la date limite

mercredi 12 décembre 2018 à 6:21 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse et France Bleu

La grande distribution et les entreprises fournissent gratuitement les produits qui ont dépassé la date d'utilisation optimale mais restent consommables. Ensemble Mieux Vivre En Vaucluse les vend à moitié prix aux personnes démunies.

Le supermarché solidaire d'Avignon propose en zone de Fontcouverte les invendus de la grande distribution
Le supermarché solidaire d'Avignon propose en zone de Fontcouverte les invendus de la grande distribution © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

A Avignon, un supermarché solidaire propose de manger les produits qui ont dépassé la date de vente. L'association Ensemble Mieux Vivre En Vaucluse remplit déjà les caddies de 2.000 personnes à Caumont-Sur-Durance. En s'installant dans le quartier de Fontcouverte, ce supermarché solidaire divise les prix par deux grâce aux dons des entreprises.  

Un euro au lieu de trois pour des céréales au delà de la date de DLUO

Les 500 m² de vente proposent des produits frais, de l'épicerie, du surgelé, des fromages, des vêtements, des chaussures, des produits d'hygiène ou d'entretien. Nabil Ait Tahar est bénévole à l'association Mieux Vivre En Vaucluse et son regard se porte en priorité sur l'étiquette des produits, pas celle du prix mais celle de la date limite d'utilisation optimale (DLUO) : "Les produits au-delà de la date peuvent être consommés sans risque. Kellog's nous a fait un don important de Miel Pops". La date sur le paquet de céréales est "le 23 octobre mais les Miel Pops sont encore bons à consommer pendant plusieurs mois. En grande surface, ces céréales se vendent autour de trois euros. Ici, c'est un euro".

Les entreprises raisonnent à l'humain pour offrir leurs invendus

Plusieurs entreprises offrent leurs invendus au supermarché solidaire. Les huiles Cauvin de Nîmes ont offert une quinzaine de palettes, un don car les plateformes des grandes surfaces refusent l'huile de Nicolas Mugnier : "Si votre produit n'a pas une date de validité d'un an et demi, la plateforme le refuse. Ça nous fait mal au cœur de jeter ces produits car ils sont encore très bons. La bouteille d'huile bio est affichée à quatre euros ici alors qu'elle est vendue à sept ou huit euros dans les grandes surfaces". Avec ce tarif, Najette a vite fait ses comptes. Elle vit avec le RSA avec ses trois enfants : "Cette huile, dans une grande surface, je n'oserais pas l'acheter, même pas la regarder".

Auchan offre de la nourriture, des vêtements, des couettes. Jean Yves Garcia (Auchan - Le Pontet) explique que l'enseigne préfère donner "plutôt que ça parte en casse. Les chaussures, c'est des invendus. On raisonne à l'humain. On n'est pas que des gros distributeurs, on a une conscience". Un responsable d'Auchan Mistral 7 incite ses collaborateurs à venir constater au supermarché solidaire ce que deviennent les produits qu'ils écartent des rayonnages de la grande surface.

Offrir le plaisir de faire ses courses

Au rayon fromage, Nabil Ait Tahar présente un fromage de 200 g à 50 centimes : "Même au-delà de la date, les produits peuvent être consommés sans problème". Ce bénévole du supermarché solidaire réfléchit déjà à agrandir la surface de stockage pour davantage de surgelés. Il calcule qu'il divise le prix par deux et arrondit juste en dessous : _"On ne casse pas les prix car on n'est pas un supermarché concurrent de la grande distribution mais on veut donn_er l’esprit du supermarché et le plaisir de faire ses courses. A la différence d'autres organismes comme les banques alimentaires qui remettent des colis de produits de première nécessité. Nous ce qu'on souhaite, c'est distribuer des produits de qualité, des produits de marque, des _produits plaisir_. Ça ressemble à un supermarché mais ça reste une association."

Le supermarché solidaire est installé rue d'Avignon en zone de Fontcouverte à Avignon et cherche des bénévoles.

Le supermarché solidaire d'EMVV est installé 1697 avenue d'Avignon à Avignon - Radio France
Le supermarché solidaire d'EMVV est installé 1697 avenue d'Avignon à Avignon © Radio France - Philippe Paupert