Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un tableau de Fragonard retrouvé par miracle bientôt exposé à Grasse

vendredi 18 mai 2018 à 6:15 Par Marion Chantreau, France Bleu Azur

Un tableau que l'on croyait perdu du peintre Jean-Honoré Fragonard sera exposé au musée Fragonard de Grasse à partir du 25 mai. Une toile de la fin du XVIIIe siècle, cachée sous une épaisse couche de vernis qui a nécessité six mois de restauration.

L'Oiseau chéri a nécessité six mois de restauration, il sera exposé à compter du 25 mai.
L'Oiseau chéri a nécessité six mois de restauration, il sera exposé à compter du 25 mai. - Musée Fragonard de Grasse

Grasse, France

"C'est un tableau que j'espérais voir depuis très longtemps", commente l'historienne de l'art Carole Blumenfeld, qui il y a quelques mois a reçu un appel d'un collectionneur qui souhaitait lui montrer une toile pour avoir son avis. Il s'agit bien de "L'Oiseau chéri" de Jean-Honoré Fragonard. Un peintre qui a la fin du XVIIIe siècle explore la lumière de Rembrandt. 

"Je n'avais qu'une photo timbre poste du tableau." Carole Blumenfeld, historienne de l'art

Ce tableau a appartenu à un grand collectionneur français du XIXe siècle, François Marcille. Il était passé en vente à Rouen en 1980 avant de disparaître à nouveau. "Je n'avais qu'une photo timbre poste du tableau, c'était l'unique preuve de son existence", raconte l'historienne de l'art Carole Blumenfeld.

l'historienne de l'art Carole Blumenfeld

Un chef-d’œuvre retrouvé sous une épaisse couche de vernis

"L’Oiseau chéri" a été recouvert d'un épais verni et a subi plusieurs repeints. François Marcille restaurait les tableaux, et selon Carole Blumenfeld, il a certainement voulu mettre sa touche. "Le tableau était illisible quand on l'a retrouvé, on ne voyait que la figure de l'enfant projetée en avant". 

Six mois de restauration 

Il a donc fallu enlever toutes les couches de vernis. La restauratrice Isabelle Leegenhoek, très précautionneuse, a mis deux mois pour trouver le bon solvant pour s'attaquer au vernis. La restauration de l'œuvre a nécessité six mois de travail. 

l'historienne de l'art Carole Blumenfeld

C'est alors que l'on a découvert les couleurs, la lumière de ce tableau. "L'Oiseau chéri" représente une jeune femme, dont la robe en soie fait un mouvement en spirale, tenant à bout de bras un enfant potelé éclairé par la lumière, dans un effet de clair-obscur "à la Rembrandt". Une maman qui porte en hauteur un enfant pour lui faire voir deux petites colombes.

Une acquisition du musée Fragonard 

Après restauration, le tableau a été acquis par la collection de Hélène et Jean-François Costa. Les filles de Jean-François Costa, Anne, Agnès et Françoise, héritières de cette collection, sont passionnées par Fragonard et la peinture des XVIIIe et XIXe siècles. 

La toile sera exposée au musée Fragonard de Grasse à partir du 25 mai.

L'Oiseau chéri en phase de restauration - Aucun(e)
L'Oiseau chéri en phase de restauration - Musée Fragonard de Grasse