Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un tableau de Picasso retrouvé 20 ans après avoir été volé sur un yacht à Antibes

mardi 26 mars 2019 à 20:03 Par Marion Chantreau, France Bleu Azur et France Bleu

Dérobé en 1999 sur le yacht d'un cheikh saoudien à Antibes, un tableau de Picasso représentant une de ses muses a refait surface il y a quelques jours aux Pays-Bas. Le tableau est estimé à 25 millions d'euros, sa valeur a été multipliée par trois depuis 1999.

Arthur Brand et le Picasso retrouvé
Arthur Brand et le Picasso retrouvé - Tetteroo

Antibes, France

Après 20 ans de recherches, un tableau de Pablo Picasso dérobé sur un yacht à Antibes vient d'être retrouvé. Le Portrait de Dora Maar (1938) également appelé "Buste de Femme (Dora Maar). L'oeuvre représente l'une des muses et amantes de l'artiste espagnol. L'huile sur toile faisait partie de la collection privée du peintre catalan Picasso jusqu’à sa mort. C'est un Néerlandais, expert en art, qui s'est lancé à sa recherche, Arthur Brand, surnommé l'"Indiana Jones du monde de l’art" pour ses exploits d’enquêteur. 

Un tableau volé à Antibes en 1999

C'est en 1999 qu'un cheikh saoudien propriétaire de l'oeuvre déclare le vol. On lui a dérobé à bord de son yacht amarré dans le port d'Antibes. La police française mène l'enquête durant plusieurs années, en vain. À l'époque, ce fait divers encourage les riches propriétaires de la côte d'Azur à revoir les systèmes de sécurité sur leurs bateaux.

Il y a 4 ans, Arthur Brand relance les recherches. Mi-mars, deux hommes frappent à sa porte en pleine nuit, le tableau enveloppé dans un drap et des sacs poubelles, ils viennent de la part d'un homme d'affaires néerlandais qui souhaite acquérir la toile mais veut se renseigner d'abord. 

Cette découverte "fait chaud au cœur" du petit-fils de Pablo Picasso

Contacté par France Bleu Azur, le petit-fils de Pablo Picasso, Olivier Widmaier-Picasso confie se souvenir de ce vol de tableau, il y a 20 ans à Antibes. "Cela fait chaud au cœur qu'elle n'ait pas été détruite car un vol de tableau qui a une histoire, un vécu, c'est comme un viol" dit Olivier Widmaier-Picasso. 

"Il y a 20 ans, il n'y avait pas Internet et il était plus compliqué pour les polices d'enquêter. Aujourd'hui, c'est plus difficile de voler une oeuvre d'art, de surcroît un Picasso, car l'information circule vite au bout du monde et un marchand peut se faire accuser de recel. Les polices sont outillées et plus dynamiques dans leurs enquêtes" analyse celui qui a écrit plusieurs livres et produit plusieurs documentaires sur son grand-père. 

Olivier Widmaier-Picasso raconte que ce tableau représente Dora Maar, modèle et muse de Pablo Picasso qu'il a rencontrée après sa grand-mère, Marie-Thérèse Walter. "C'était une intellectuelle, une photographe, une artiste peintre qui a ramené Picasso vers la politique, il a lutté en quelque sorte contre le Franquisme, elle a été une femme importante dans sa vie d'homme et d'artiste". 

L'oeuvre a servi de monnaie d'échange de trafics illicites

Le tableau a probablement changé de propriétaires une dizaine de fois, dans le milieu du grand banditisme et de l'économie souterraine. Il a servi comme monnaie d'échange ou garantie dans le milieu du trafic de drogue et des ventes d'armes aux Pays-Bas. 

Après l'avoir déballé, le passionné d'art a accroché le Picasso chez lui à Amsterdam le temps d'une nuit avant de prévenir la police. Le tableau a été remis à une compagnie d'assurances.