Infos

Un tiers des jeunes hommes complexé par la taille de leur pénis à cause des films X

France Bleu jeudi 24 avril 2014 à 13:03

Un quart des hommes affirme être complexé par la taille de son pénis après avoir vu un film porno
Un quart des hommes affirme être complexé par la taille de son pénis après avoir vu un film porno © MaxPPP

Le visionnage de films pornographiques a des conséquences sur les normes du corps humain : de plus en plus d'hommes se disent complexés par la taille de leur pénis, et de plus en plus de femmes ont recours à des épilations intégrales. Les pratiques sexuelles elles-mêmes ont également évolué.

Le porno change-t-il le regard des Français sur leurs propres pratiques ? Oui, selon un sondage Ifop réalisé pour le compte d'un site pour adultes et publié ce jeudi*. Un quart des Français interrogés (24%) , parmi ceux qui disent avoir déjà vu un film X (soit 90% d'entre eux), affirme avoir déjà été complexé à la vue des organes génitaux surdimensionnés parfois exhibés dans certains de ces films. Cette proportion augmente chez les 18-24 ans, qui sont 34% à complexer (contre 14% seulement pour les plus de 65 ans).

Un Français sur dix a déjà filmé ses ébats

Chez les femmes aussi, l'esthétique des films pornographiques a des conséquences : "Le sexe glabre vu dans les films X s'impose de plus en plus comme la norme du corps féminin désirable aux yeux des hommes parmi les jeunes générations où la consommation de porno est la plus forte ", explique François Kraus de l'Ifop. Résultat : près d'une fille sur deux de moins de 25 ans dit s'épiler intégralement . Une proportion plus élevée dans les couches plus populaires que chez les "CSP+".

Enfin, comme l'affirmait déjà un sondage publié la semaine dernière, près d'un Français sur deux (47%) affirme avoir déjà tenté de "reproduire des positions ou des scènes" vues dans un film porno. Plus d'un sur dix (11%) affirme même avoir déjà filmé ses ébats, une proportion qui a presque doublé en cinq ans (elle était de 6% en 2009). 

*Enquête réalisée par l'Ifop pour le site Tukif du 25 au 31 janvier 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 1.003 personnes de 18 ans et plus, sélectionnées selon la méthode des quotas.

Partager sur :