Société

Attentats de Paris : un tilleul pour rendre hommage à Lola, 17 ans, tuée au Bataclan il y a un an

Par Jade Peychieras, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 9 novembre 2016 à 21:09

Le paysage vu depuis Leyssac, à Saint-Pierre-du-Champ, où la jeune Lola aimait venir se balader.
Le paysage vu depuis Leyssac, à Saint-Pierre-du-Champ, où la jeune Lola aimait venir se balader. © Radio France - Jade Peychieras

Alors que les Français s'apprêtent à accomplir leur devoir de mémoire, en célébrant le premier anniversaire des attentats de Paris, à Saint-Pierre-du-Champ, en Haute-Loire, les habitants ont décidé de rendre un hommage discret à l'une des victimes, Lola.

Lola connaissait bien la Haute-Loire, elle venait y passer toutes ses vacances depuis qu'elle était petite, dans la maison de ses grands-parents, à Saint-Pierre-du-Champ, au lieu-dit de Leyssac.

C'est une petite ferme en pierre, tout en haut d'une colline d'où l'on domine la vallée de la Loire. L'année dernière encore, juste avant les attentats de Paris, Lola était venue y passer ses vacances de la Toussaint. Martial Delforge est adjoint à la mairie : "C'est un lieu particulier, elle venait souvent se balader sur cette petite route, elle aimait le paysage", raconte-t-il.

C'est ici, sur la colline avec la vue sur la vallée de la Loire, où Lola aimait venir se balader, que les habitants ont voulu lui rendre hommage. - Radio France
C'est ici, sur la colline avec la vue sur la vallée de la Loire, où Lola aimait venir se balader, que les habitants ont voulu lui rendre hommage. © Radio France - Jade Peychieras

Dans ce lieu particulier, la cinquantaine d'habitants du village a voulu rendre hommage à Lola, en y plantant un arbre, un tilleul, symbole de la vie, et en construisant trois petits bancs de pierre tout autour, symbole du rassemblement. Une cérémonie intime, en petit comité, a eu lieu.

Récupération politique des attentats

Cet hommage intime, c'est d'ailleurs l'un des seuls auxquels Rony Cohen, le grand-père de Lola, celui qui a restauré la maison de Leyssac, a assisté. "Nous avons été à la première commémoration aux Invalides, et une autre fois à République pour rencontrer une dame qui était au Bataclan avec Lola. Elle l'a vue, et elle a pu nous dire qu'elle est tombée du premier coup, dès la première rafale de kalachnikov. Mais nous ne voulons plus aller aux commémorations', s'insurge Rony. 'Il y a une récupération politique : on va vers l'identitaire, le sécurité, une surenchère que je n'aime pas. Il y a eu un ratage au niveau du 'vivre-ensemble', comme ils disent, mais ils ne font que le dire, c'est un slogan".

Pas de commémoration officielle pour Rony ce week-end donc. Pour lui, tout ce qui compte, ajoute-t-il, c'est le tilleul en haut de la colline.

Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions

Le 13 novembre 2015, 130 personnes étaient tuées dans les attentats qui ont frappé Paris. Ce soir-là et les jours suivants, vous avez été très nombreux à appeler France Bleu pour vous exprimer. France Bleu met en lumière ces paroles d'auditeurs dans une série de vidéos intitulées "Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions".