Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un Toulousain et un Castrais traversent les Etats-Unis en courant 5.000 kilomètres de Los Angeles à New-York

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Passionnés de course à pied, Eddy et Stéphane viennent de se lancer dans un incroyable défi : traverser les Etats-Unis à pied en 64 jours. Ils courent deux marathons par jour.

Eddy et Stéphane au bord de la route 66 traversent les Etats-Unis en courant
Eddy et Stéphane au bord de la route 66 traversent les Etats-Unis en courant - @Face Book Eddy et Stéphane

Toulouse, France

Passionnés de course à pied, Eddy Plume est sophrologue à Toulouse, Stéphane Pélissier est chauffeur livreur à Castres. Partis de Los Angeles il y a deux jours, les voilà sur la célèbre route 66 qui traverse une partie des Etats-Unis. Ce qui les a poussés à se lancer dans la grande traversée de l'Amérique en courant, 5.000 kilomètres d’Ouest en Est ?

"Depuis 1928, il n’y a eu qu’une douzaine de traversées qui ont été homologuées, explique Stéphane. Cela veut dire qu’il y a très peu d’organisateurs qui se risquent dans ce genre d’épreuve. Avec Eddy on s’est dit, si on attend que le prochain organise, on risque d’attendre longtemps, on a 50 ans, on a voulu se l’organiser l’aventure."

Le départ de la plage de Santa Monica en Californie - Aucun(e)
Le départ de la plage de Santa Monica en Californie - @Face Book Eddy et Stéphane

"Là, nous sommes dans le désert du Mojave, dans le sud de la Californie, les panoramas sont magnifiques, la chaleur est supportable, on est mi-avril, c’est pour ça que nous avons choisi cette date, on essaye de mettre toutes les chances de notre côté. Et surtout, on essaye de se mettre le périple dans la tête. Si on ne l’a pas dans la tête, c’est mort !"

Il courent l'équivalent de deux marathons par jour - Aucun(e)
Il courent l'équivalent de deux marathons par jour - @facebook Eddy et Stéphane

5.000 kilomètres en 64 jours, le défi est gigantesque

Benoit Pelet, leur préparateur sportif, les accompagne sur les premières semaines. "Je les connais depuis deux ou trois ans, je les suis au niveau kiné. Comme ils vont devoir supporter beaucoup la chaleur, ils ont eu des entretiens avec des médecins sportifs pour gérer tout ce qui est déshydratation, cela pose des problèmes tendineux. Cela fait longtemps qu’ils font ces « ultras », donc ils sont assez habitués. Mais ils vont devoir dépasser leurs limites, c’est certain."

La traversée d'Eddy et Stéphane sur la route 66

Il faut se surpasser, car la moyenne quotidienne dépasse l'entendement. Pour parcourir les 5.000 kilomètres en 64 jours, il faut courir une moyenne de 83 kilomètres par jour, soit l’équivalent de deux marathons quotidiens. 

"C’est ça qui peut être effrayant, déjà un marathon par jour, ça aurait été balaise, mais là c’est deux !", s’exclame Stéphane Pélissier

"Il y a ma fille et son ami qui nous suivent en camping-car, qui nous font tous les ravitaillements, nous font à manger, nous font la lessive, c’est une équipe, le soir, nous nous retrouvons à cinq dans le camping-car, nous sommes un peu séchés !"

Le soir, le repos avec l'équipe du camping car - Aucun(e)
Le soir, le repos avec l'équipe du camping car - @facebook Eddy et Stéphane

"On passe entre 10 et 12 heures sur la route, à courir. Il faut y aller à l’économie, le but est d’arriver au bout. On essaie de se dresser contre un gros mur, il va falloir être bon en escalade !"

Stéphane et Eddy courent aussi pour la cause de l'association toulousaine "Les mains de Mathilde" qui soutient les familles d’enfants handicapés. Nos Forrest Gump français doivent rallier New York le 22 juin.