Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un van parcourt le Nord pour aller à la rencontre des victimes de violences faites aux femmes

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Depuis le 18 juillet, il existe 8 points d'écoute dans la région pour les femmes victimes de violence. Plus de 600 personnes se sont rendues dans le point d'écoute Nina et Simones au centre V2. Un nouveau dispositif est mis en place avec un van qui va parcourir le Nord à la rencontre des victimes.

Le van va parcourir le Nord et l'Aisne pour aller au plus proches des gens
Le van va parcourir le Nord et l'Aisne pour aller au plus proches des gens © Radio France - Romane Porcon

Pour lutter contre les violences faites aux femmes pendant le confinement, il existe dans les Hauts-de-France huit points d'écoute depuis le 18 juillet. Celui qui a le mieux fonctionné c'est le point d'écoute Nina et Simones au centre commercial de Villeneuve d'Ascq (V2). En six mois, 600 personnes sont venues poser des questions diverses, certaines n'avaient jamais franchi les portes d'une association. Vu le succès, ces points d'écoutes sont pérennisés pour l'année 2021. Un nouveau dispositif est désormais mis en place grâce à un van qui parcourt le Nord pour aller à la rencontre des victimes de violences faites aux femmes mais aussi de personnes qui souhaitent obtenir des conseils sur des questions liées à la vie affective, sexuelle, la vie de couple, les violences, les droits, l'insertion.

C'est une première en France 

Ce nouveau dispositif, en voiture Nina et Simones, permet grâce à un van de parcourir le Nord avec à bord deux bénévoles d'associations pour se mettre à la disposition de tous. Un van jaune qui ne passe pas inaperçu, Hindati Simpara, est directrice régionale aux droits des femmes : "Pour attirer le regard, parce que ce van va être installé sur les marchés, devant les lycées, les centres commerciaux. On veut que Madame et Monsieur tout le monde puissent le voir et y entrer. C'est quelque chose d'assez cosy à l'intérieur, une fois qu'on rentre dans le van on se sent bien pour être écouté et on peut fermer les stores pour avoir plus de confidentialité."

À l'intérieur, deux bénévoles seront présents pour écouter mais aussi conseiller : "Il peut y avoir une juriste, une psychologue, quelqu'un de spécialisé dans la recherche d'emploi, on a aussi des gynécologues qui vont participer à l'itinérance." Eya Duriez, travailleuse sociale sera présente dans le van pour aller à la rencontre des victimes : "Quand on a subi une violence physique ou sexuelle, on a souvent honte et cette honte elle fait qu'on ne franchit pas forcement la porte des associations avec ce van on espère que les personnes vont avoir un déclic et vont oser entrer." Les échanges sont gratuits, sans rendez-vous et anonymes. Pour suivre l'itinéraire de Nina et Simones rendez-vous sur leur page facebook ou instagram.

L'intérieur du van se veut cosy pour permettre aux gens de se sentir à l'aise pour parler
L'intérieur du van se veut cosy pour permettre aux gens de se sentir à l'aise pour parler © Radio France - Romane Porcon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess