Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Un vif émoi à Tulle après la publication sur un site néo-nazi de propos haineux contre l'ancien déporté Jean Viacroze

mardi 12 mars 2019 à 16:59 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

L'émotion est immense à Tulle. Un site internet, baptisé Démocratie Participative, basé aux États-Unis, ouvertement raciste et néo-nazi, dit que la mort de Jean Viacroze, l'ancien déporté du 9 juin 44, est une "bonne nouvelle". La justice est saisie.

Jean Viacroze aux côtés de François Hollande. Lorsque ce dernier était président de la République, il manquait rarement une occasion de saluer son ami lors de ces déplacements à Tulle.
Jean Viacroze aux côtés de François Hollande. Lorsque ce dernier était président de la République, il manquait rarement une occasion de saluer son ami lors de ces déplacements à Tulle. © Radio France - Philippe Graziani

Tulle, France

Les propos sont indignes. Il est "enfin crevé" dit celui qui signe cet article du nom de Libre Panzer ! Jean Viacroze, décédcé le 27 février dernier, déporté à Dachau après le 9 juin 1944, jour du martyre de Tulle où 99 hommes ont été pendus et 149 autres déportés, est qualifié de "terroriste communiste qui a odieusement échappé à la justice SS". Le site félicite par ailleurs la division Das Reich d'avoir "liquidé 99 terroristes rouges à la solde de Staline". C'est d'ailleurs ce qui fait dire à Michel Drelon, président du comité des Martyrs de Tulle qu'a travers Jean Viacroze, dernier survivant du drame du 9 juin, ce sont les martyrs qui sont insultés comme "ce fut déjà le cas l'an dernier avec le groupuscule d'ultra-droite DNR qui voulait s'installer à Tulle".

C'est vraiment dégueulasse de faire ça" Guillaume Viacroze

Le petit fils de Jean Viacroze ne cache pas sa colère. Guillaume Viacroze, qui était très lié à son grand-père, estime lui aussi que c'est ainsi tous les martyrs de Tulle, tous ceux qui ont souffert lors des évanement de Tulle, qui sont visés. "C'est dégueulasse de faire ça" ajoute-t-il. Il est d'autant plus choqué qu'il a peur que les auteurs de ces propos ne soient jamais inquiétés. car le site Démocratie Participative est hébergé aux Etat-Unis et il est de fait presque intouchable. En novembre dernier le tribunal de Paris avait d'ailleurs sommé les fournisseurs d'accès à Internet de bloquer les pages France du site. Après quelques jours d'absence, le site a reparu.

Plusieurs plaintes

Malgré tout Guillaume Viacroze envisage de porter plainte. Tout comme la mairie de Tulle. _"S'il y en a qui sont capables de dire les pires horreurs, il faut que nous on puisse s'armer juridiquement au minimum "_souligne Bernard Combes. Le maire de Tulle a également saisi le préfet de la Corrèze en urgence qui a lui aussi réagi immédiatement. Frédéric Veau a déjà saisi le procureur de la République. De son côté le comité des Martyrs de Tulle réfléchit lui aussi à une réponse à ces propos de haine. Il n'exclut pas de porter plainte à son tour ou d'appeler à une manifestation comme cela avait été le cas l'an dernier dans l'affaire du groupe DNR

le site persiste et signe

Ce mardi le site Démocratie Participative" a publié un nouvel article en réponse notamment à celui publié par nos confrères de la Montagne sur le sujet. "La vermine rouge explose" titre un certain Captain Harlock qui traite de "couillons" ceux qui annoncent qu'ils déposent plainte.