Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un village des Landes privé de fêtes, faute de bénévoles

-
Par , France Bleu Gascogne
Landes, France

Il n'y aura pas de fêtes de village à Saint-Geours-d'Auribat cette année, au sud de Tartas, faute de bénévoles pour les organiser.

La mairie de Saint-Geours-d'Auribat.
La mairie de Saint-Geours-d'Auribat. © Radio France - Fanette Hourt

C'est une première pour Saint-Geours-d'Auribat. Le village est privé de ses fêtes patronales cette année. Tous les ans, elles se déroulent sur trois jours, au moment de la Saint-Georges, le 23 avril. Mais cette fois-ci, le comité des fêtes jette l'éponge

Les fêtes de village sont pourtant une tradition importante en Chalosse. Mais il n'y a plus assez de bénévoles pour les organiser. "Il y a quelques années, on était encore une trentaine dans le comité. L'an dernier, on a préparé les fêtes à quatre ou cinq", décrit Lucas Sombrun, le président du comité des fêtes, qui a décidé de renoncer à son poste.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Trop compliqué, trop de charges, trop peu de personnes", raconte Lucas Sombrun d'un air découragé. "Le jour des fêtes, il y a du monde, mais [il en faudrait] pour préparer, les week-end précédents, pour aller chercher les commandes... Mais il y a trop peu de personnes, c'est impossible", avoue-t-il, impuissant.

Lucas Sombrun, le président du comité des fêtes de Saint-Geours-d'Auribat.

"Les faire tout seul, ce n'est pas possible"

D'autant que le comité des fêtes actuel est en pleine mutation. Son président a trouvé du travail sur la côte landaise et va déménager dans les semaines qui viennent, tout comme plusieurs membres de l'association, qui estiment aussi avoir fait leur temps au sein du comité, et qui souhaitent passer le relais à plus jeunes. Lucas Sombrun s'est donc rendu à l'évidence : "Les faire tout seul, ce n'est pas possible."

C'est donc à contre-cœur que le comité et la municipalité ont décidé d'annuler les festivités. "Je suis déçu, parce que j'avais envie de faire ces fêtes", ajoute le président de l'association.

Une annulation qui attristent les habitants du village, plusieurs avouant même découvrir la nouvelle. "Quel dommage", s'exclame ainsi Blandine. "C'était l'occasion de se retrouver entre villageois et de passer un moment ensemble." Cette autre riveraine avoue même "avoir envie de pleurer", en apprenant la situation. "Sachant que les autres communes ont des fêtes du village, et pas Saint-Geours... Je suis choquée", explique-t-elle.

Cette nouvelle fait réagir les habitants du village.

Le comité des fêtes a pourtant essayé de chercher du monde. Lucas Sombrun a ainsi imprimé 300 tracts, "que j'ai distribué moi-même dans les boîtes aux lettres, mais personne n'est venu" aux réunions. La maire de la commune a aussi essayé de faire passer le message lors de ses vœux. "Pas de chance, il n'y avait pas de nouveaux habitants, que des anciens, dont des gens qui ont déjà donné et à qui on ne va pas demander de revenir", explique le président de l'association.

D'ailleurs, selon Monique de Chauton, la maire, les nouveaux arrivants n'osent pas forcément  faire le premier pas. "Ils ne connaissent pas le culture du village", explique-t-elle. Pourtant "nous les recevrons avec plaisir".

Elle espère en tout cas que cette annulation aura l'effet d'un électrochoc. "Je pense que les gens vont chercher à savoir pourquoi et comment. C'est peut-être là qu'ils réagiront", espère-t-elle.

C'était l'occasion de se retrouver entre villageois et de passer un moment ensemble.

Cela commence peut-être déjà à porter ses fruits. Frédérique a entendu la nouvelle et a décidé de réagir : "J'ai tout de suite envoyé un message au comité des fêtes et je pense que je vais essayer d'en faire partie pour tenter de sauver ces fêtes, parce que c'est essentiel", estime-t-elle.

Une réunion est organisée le dimanche 22 avril à 11h à la salle des fêtes de Saint-Geours-d'Auribat, pour parler de l'avenir de ces fêtes. Réservée uniquement aux habitants du village.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess