Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un village intergénérationnel et solidaire à Clermont-Ferrand

mercredi 15 novembre 2017 à 20:19 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Il s'appellera le Clos des Vignes et les premiers résidents devraient pendre la crémaillère début 2020. Ce village intergénérationnel se veut une alternative entre le maintien à domicile et l'entrée dans un Ehpad.

Une perspective du futur village, au pied du puy de Chanturgue
Une perspective du futur village, au pied du puy de Chanturgue - Ville de Clermont-Ferrand

Clermont-Ferrand, France

Le terrain était réservé depuis longtemps le long du boulevard Daniel Mayer, à l'endroit où s'élevaient autrefois des maisons Michelin (où est né le cycliste Raphaël Géminiani). 40 logements vont y être réalisés, 30 pour des personnes âgées et 10 pour des familles ou des étudiants. Des T2 et des T3 qui seront insérés dans plusieurs bâtiments à un étage, 15.000 m² construits en terrasse pour tenir compte de la pente assez forte. Il y aura aussi un bâtiment commun pour la vie sociale de ce mini-quartier.

Entre ces bâtiments, des potagers, et autour un grand parc, ouvert au public dans la journée mais fermée la nuit. De quoi permettre à des personnes âgées encore autonomes de trouver un hébergement plus adapté, tout en maintenant un lien social, grâce à la présence de plus jeunes. Une quinzaine de projet du même genre sont en gestation dans le département du Puy de Dôme, la commune de Pionsat été la première à se lancer il y a deux mois. Particularité clermontoise, un agent du CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) habitera sur place, un gardien-animateur chargé de développer les liens avec les habitants.

Les jardins partagés imaginés entre les bâtiments - Aucun(e)
Les jardins partagés imaginés entre les bâtiments - Ville de Clermont-Ferrand

La ville de Clermont espère construire également un Ehpad

Les besoins sont importants. La population vieillit, le degré de dépendance augmente et l'offre reste insuffisante. Clermont-Ferrand est au-dessus des critères d'accueil avec 120 places pour 1000 habitants de plus de 75 ans contre 100 places en France, mais la ville fait moins bien que le département du Puy de Dôme (128 places) ou que la région (123 places).

Les demandes risquent d'être nombreuses pour habiter ces logements à très haute performance énergétique, d'autant plus qu'il y a des commerces à proximité: tabac-presse, boucher, supermarché ou encore pharmacie. Ce seront des logements sociaux, ce sont donc les critères HLM qui seront utilisés pour désigner les résidents.

La ville de Clermont aimerait également construire un Ehpad sur le même terrain. Un espace est réservé (il sera intégré au parc dans un premier temps) mais aucune construction n'est prévue dans le plan départemental gérontologique avant 2020.