Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Covid 19 - Les réponses de nos experts

Un volontariat "prometteur" dans la Somme pour faire face à l'épidémie de coronavirus

-
Par , France Bleu Picardie

Un site internet pour se rendre utile pendant l’épidémie de coronavirus. Son nom : «Je veux aider.gouv.fr». Cette plateforme vient d'être lancée par le gouvernement et recense quatre types de missions.

Faire des courses pour ses voisins est une des missions proposées sur la plateforme "je veux aider" (illustration)
Faire des courses pour ses voisins est une des missions proposées sur la plateforme "je veux aider" (illustration) © Radio France - Clémentine Sabrié

En pleine épidémie de coronavirus, la solidarité se développe avec la création par le gouvernement d'une plateforme internet. Elle s'appelle "je veux aider" et recense toutes les missions proposées explique Daniel Ramelet, le directeur départemental de la cohésion sociale à la préfecture de la Somme.

Toutes les bonnes volontés recherchées

Cette plateforme interactive met en lien les structures qui cherchent des volontaires et les bénévoles qui veulent apporter leur force pendant cette crise sanitaire. Jusqu'à présent dans la Somme, treize associations, structures publiques et privées recherchent de l'aide explique Daniel Ramelet. 

Quatre type de missions sont proposées : celles liées à l'agroalimentaire comme la distribution de repas aux personnes vulnérables. Il s'agit aussi d'assurer la garde des enfants de soignants . Une autre mission consiste à maintenir du lien avec les personnes fragiles. Des missions de solidarité, de proximité pour vos voisins par exemple sont aussi recensées.

Les particuliers peuvent aussi recherchés une aide : trouver un volontaire qui veillera sur votre grand-mère si vous êtes trop éloigné pour vous ne charger par exemple.

Les profils des volontaires contrôlés

Avant de valider les candidatures, les profils des volontaires sont toujours contrôlés insiste le directeur départemental de la cohésion sociale à la préfecture de la Somme.  Les antécédents judiciaires des personnes qui propose notamment de s'occuper des enfants sont vérifiés.

Déjà 70 volontaires dans la Somme

Un volontariat "prometteur" dans la Somme analyse Daniel Ramelet qui recense déjà 70 inscriptions. La moitié de ces futurs bénévoles a été validé par l'administration.

Ces bénévoles interviennent dans un contexte d'urgence sanitaire. Le respect des gestes barrières est la priorité des participants et des différentes structures.  

Les associations qui pourraient, après l'épidémie de coronavirus, conserver ces nouveaux bénévoles. C'est en tout cas le souhait de Daniel Ramelet qui y voit, à terme, l'opportunité de "renforcer l'engagement citoyen".

Daniel Ramelet, le directeur départemental de la cohésion sociale à la préfecture de la Somme interrogé par Elodie Touchais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu