Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une académie de eSport ouvre à Mougins pour coacher et encadrer les fans de jeux vidéos

-
Par , France Bleu Azur

C'est le premier établissement du genre sur la Côte d'Azur, une académie de eSport vient d'ouvrir ses portes à Mougins. Le sport électronique de compétition est une pratique en plein essor. Le jeu qui suscite l'adhésion dans cet espace jeux, c'est "Fortnite", un jeu de tir et de survie.

Un jeune joueur dans l'Académie de esport de Mougins
Un jeune joueur dans l'Académie de esport de Mougins © Radio France - Marion Chantreau

À Mougins, dans ce nouvel espace "Azur Esport" il y a des ordinateurs en libre service mais aussi une salle dédiée pour l'académie de eSport. L'objectif est de participer à des compétitions, des tournois professionnels internationaux si des jeunes le souhaitent. Le jeu principal c'est Fortnite, un jeu en ligne de tir et de survie devenu un vrai phénomène, dans un univers de cartoon, avec des personnages variés. C'est un passionné de jeux vidéos, habitant de Pégomas, Mickaël Bray, qui a monté cette académie pour encadrer les joueurs et les former, pour certains, à devenir professionnels. 

Une académie de Esport à Mougins

Jouer raisonnablement et efficacement

Ange, 16 ans, lycéen en première, est converti : "La semaine je peux jouer deux à trois heures, les week-ends 10 à 12 heures, mais à côté je fais du sport, je vois des amis et en période scolaire, je ne joue pas le soir." Un coach propose d'encadrer les jeunes, de leur donner des conseils sur leur pratique du jeu. 

Arès Djiali, au surnom de gamer "Petit Nuage" est coach dans cet espace jeux. "Dans Fortnite, on évolue sur un vaste terrain de jeux avec des reliefs, on peut construire des murs pour se protéger, et le but c'est de survivre." Le coach joue les pédagogues, les analystes de parties aussi : "Il faut comprendre qu'on peut prendre du plaisir et apprendre des valeurs via les jeux vidéos : savoir se tenir au sein d'une équipe, échanger avec un co-équipier, travailler ses réflexes, sa vision de jeu." 

"Il ne faut pas rester trop longtemps devant un jeu vidéo, ce n'est pas bon pour le cerveau, le stress. On finit par s'identifier au personnage, c'est important d'évacuer, de faire du sport."

Le jeune Ange s'est inscrit pour évoluer sur le jeu. Il se définit comme un geek, il joue depuis l'âge de 4 ans à des jeux sur consoles. Il a bien conscience qu'il faut faire la part des choses et pense aussi à sa scolarité. Arès Djilali, le coach, confie : "Quand un enfant de 10 ans me dit qu'il veut devenir professionnel, je lui dis qu'il faut continuer l'école et décider ensuite." 

Jouer réclame de la dextérité, de la concentration, de plus en plus de jeunes rêvent de devenir professionnels. La première finale de la Coupe du monde de Fortnite se déroulera à New York du 26 au 28 juillet. Les qualifications sont ouvertes aux jeunes de plus de 13 ans avec 100 millions de dollars de récompenses à la clé.

Les fauteuils confortables de l'académie de esport - Radio France
Les fauteuils confortables de l'académie de esport © Radio France - Marion Chantreau
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu