Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une adjointe au maire d'Orléans porte plainte après des messages racistes sur internet

lundi 5 mars 2018 à 15:50 Par Cyrille Ardaud et François Guéroult, France Bleu Orléans et France Bleu

Béatrice Odunlami, adjointe au maire d'Orléans, a porté plainte après avoir été visée par des propos racistes sur internet. Elle avait notamment défendu Mathilde Edey Gamassou, la jeune fille choisie pour figurer Jeanne d'Arc cette année.

Béatrice Odunlami a porté plainte après avoir été visée par des messages racistes sur internet
Béatrice Odunlami a porté plainte après avoir été visée par des messages racistes sur internet © Radio France - François GUEROULT

Orléans, France

L'adjointe au maire d'Orléans Béatrice Odunlami a déposé plainte ce vendredi après avoir été victime de messages racistes sur internet. Des propos qui interviennent après le déferlement d'injures contre Mathilde Edey Gamassou, la jeune fille choisie pour figurer Jeanne d'Arc lors des fêtes Johanniques de cette année. 

L'élue a porté plainte en son nom propre et au nom de la mairie pour incitation à la haine raciale, elle précise : "On doit s'appuyer sur nos institutions. Il y a des lois, il faut s'en servir. Je me dis que si moi je ne marque pas le coup en tant qu'élue de la République, qui va le faire ?" Une enquête a été ouverte à la sûreté départementale pour déterminer l'origine de ces injures.

Toutes deux d'origine béninoise

Mathilde Edey Gamassou et Béatrice Odunlami ont toutes les deux un parent ou un grand-parent béninois. Les deux femmes sont nées en France et ont la nationalité française. À cela s'ajoute l'appartenance de Béatrice Odunlami au parti La République En Marche. Il n'en aura pas fallu plus pour que la fachosphère se déchaîne sur Twitter et sur plusieurs sites internet. 

L'adjointe à l’événementiel de la mairie d'Orléans est notamment accusée d'être à l'origine d'un "complot franco-béninois", commandité par Emmanuel Macron et qui a conduit au choix de Mathilde. Pourtant, Béatrice Odunlami n'est pas impliquée dans les préparatifs des fêtes Johanniques : "Je ne participe pas au comité de sélection qui choisit Jeanne d'Arc" précise-t-elle. Cette tâche incombe en effet à un autre élu : Jean-Pierre Gabelle. L'élue a aussi été traitée de "négresse inféodée aux juifs" sur un site qui affiche des croix gammées nazies, à la suite d'une photographie où elle apparaît aux côtés du réalisateur Elie Chouraqui. Des propos complaisamment relayés sur les réseaux sociaux et d'autres sites.

Capture d'écran du site néo-nazi. Le nom du site a été volontairement flouté. - Aucun(e)
Capture d'écran du site néo-nazi. Le nom du site a été volontairement flouté.

L'interview de Béatrice Odunlami sur France Bleu Orléans est à retrouver ici :

"C'est une attaque raciale, on ne peut pas laisser les choses comme ça" - Béatrice Odunlami

Si une enquête a été ouverte pour déterminer qui se cache derrière ces injures, elle ne sera pas facile. L'hébergeur du site néo-nazi est sans doute situé est sans doute situé à l'étranger.