Société

Une affiche pour une soirée étudiante fait polémique à Avignon

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse et France Bleu mardi 20 décembre 2016 à 17:47

Affiches et tracts créent la polémique à Avignon
Affiches et tracts créent la polémique à Avignon - .

"C'est plus que vulgaire, c'est dégradant pour la femme". Plusieurs élus et partis (comme le Parti de Gauche) montent au créneau contre une affiche pour une soirée étudiante. Sur la publicité, on voit un homme tenant dans une main un seau à de champagne, et dans l'autre une femme en string.

Les affiches ont poussé partout, ces derniers jours, à Avignon et aux alentours : on en voit sur les panneaux de signalisation, sur les palissades, sur les grillages... Elles vantent la prochaine "nuit des étudiants", organisé jeudi soir à la discothèque "La Station" de Châteaurenard.

Sur la photo : une femme dénudée, en string, dans les bras d'un homme qui savoure une coupe de champagne. Le slogan promet "un Noël aux saveurs borderline". Un des tracts distribués donne les maîtres mots de la soirée : bringue, alcool et sexe.

"Faire jouer des mécanismes sexistes sur des affiches destinées aux jeunes, c'est inacceptable", assure Roch Cassanas, le co-secrétaire du Parti de Gauche à Avignon. Pour lui, il faut réagir pour ne pas permettre la banalisation de tels clichés.

"L'affiche dit clairement 'viens consommer de la femme à la soirée étudiante'. Ce n'est pas nouveau, mais il faut résister. Sinon, ce genre de clichés s'installe dans les mœurs."

Roch Cassanas, co-secrétaire du Parti de Gauche à Avignon

Les conseillers départementaux Delphine Jordan et André Castelli sont du même avis. "Nous n'avons pas à subir ces images qui portent atteinte à la dignité de la personne humaine et particulièrement à celle de la femme", affirment les élus Front de Gauche.

Des noms de grandes surfaces sur les tracts

Roch Cassanas pointe aussi du doigt les magasins et les grandes surfaces dont les noms figurent sur les affiches. "C'est du sponsoring mal placé", assure-t-il.

"Non, ce n'est ni du sponsoring, ni du partenariat, répond Francis Ciesiolka, le patron de Auchan-Nord, au Pontet. En fait, nous sommes un des points de vente des tickets d'entrée de la soirée. Nous faisons partie d'une centrale de vente - Ticketnet - c'est pour cela que notre nom apparaît. Mais nous ne sommes pas associé à cette soirée."

Le directeur de Auchan-Nord regrette que le nom de l'enseigne apparaisse sur les tracts

Les jeunes "pas choqués"

Et les étudiants, que pensent-ils de ces affiches ? Sexistes, pas sexistes ? En fait, et bien.... bof, si l'on en croit les réactions recueillies dans les rues d'Avignon.

"Moi je suis jeune, je ne suis pas spécialement choquée, mais je comprends que ça choque les personnes plus âgées (Mathilde). Des affiches comme ça, il y en a des dizaines... Ce n'est pas cette pub-là qui est choquante, c'est le système (Camille). Sexiste ? Naaaan... Enfin, oui, un peu (Vincent)."

Réactions des jeunes dans la rue

Les affiches seront retirées d'ici quelques jours, une fois que la soirée sera passée.

Les affiches ont poussé partout - Aucun(e)
Les affiches ont poussé partout - .