Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une aide de 200 euros de la Caf pour les salariés modestes ayant travaillé pendant la crise du Covid-19

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les Caf du Gard et de la Lozère proposent une aide aux vacances "Premières lignes" pour faciliter les départs en vacances des travailleurs modestes qui ont poursuivi leur activité pendant le confinement.

Logo de la Caisse d'allocations familiales.
Logo de la Caisse d'allocations familiales. © Maxppp - Vincent Isore

Huit Caf d'Occitanie, dont celle du Gard et de la Lozère, ont décidé de mettre en place le dispositif "Premières lignes" : une aide financière facilitant le départ en vacances potentiel de près de 5.000 familles.  

"Pendant la période de crise sanitaire, un grand nombre des Occitans ont continué à travailler, en contact direct avec la population. Leur activité, non-exerçable en télétravail, a été indispensable au fonctionnement du pays et à la continuité de certains services nécessaires à la population.

À travers l’aide 'Premières lignes', les Caf concrétisent une nouvelle forme de solidarité à destination des salariés mobilisés dans le contexte de crise en première ligne, c’est-à-dire au plus près du public au sein de leur entreprise ou de leur institution", explique la Caisse d'Allocations Familiales. 

500 familles dans le Gard

Sont concernées, les personnes ayant des petits salaires, travaillant dans le secteur privé ou public, ayant perçu la prime d’activité au cours du mois d’avril, et avec a minima, un enfant à charge. "De plus, le salarié resté mobilisé pendant la crise doit justifier d’une activité au contact direct avec le public, pendant la période des huit semaines de confinement (soit du 17 mars au 10 mai inclus) pour un minimum sept jours travaillés (consécutifs ou non)." Enfin, les familles ne doivent pas déjà être bénéficiaires de l’Aide aux vacances familles (Avf) ou de l’Aide vacances sociales (Avs).  

Les familles potentiellement bénéficiaires ont reçu un mail les informant de la démarche à suivre pour bénéficier de l’aide. Elles auront jusqu’à la fin de l’année 2020 pour en profiter. Dans le Gard, 500 familles pourront ainsi bénéficier de l'aide d'un montant de 200 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess