Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une alternative dans l'Yonne entre domicile et maison de retraite

-
Par , , France Bleu Auxerre

La première pierre "du Vill'âge Bleu "de Monéteau a été posée ce mardi matin. Le concept a été imaginé par la Mutualité Française Bourguignonne pour que les personnes âgées autonomes puissent vivre chez elles dans un environnement adapté.

Première pierre posée au vill'âge bleu de Monéteau
Première pierre posée au vill'âge bleu de Monéteau © Radio France - Damien Robine

L'office auxerrois de l'habitat et la ville de Monéteau sont partenaires de l'opération.  A Monéteau vingt pavillons de deux à trois pièces vont être construit ainsi qu'une salle polyvalente et une chambre d'hôte pour recevoir les familles.  Le coût est de trois millions d'euros. 

Les maisons à loyer modéré, seront regroupées au calme proche des commerces . Et pour des personnes âgées autonomes qui n'arrivent plus à entretenir leur grande maison, c'est une solution qui les tente de plus en plus.

"Rajouter des années à la vie" - Michel Martin, président de la mutualité française Bourguignonne 

Aujourd'hui l'âge d'entrée en Ehpad est beaucoup plus élevé qu"avant, aux environs de 85-87 ans. Le Village Bleu s'adresse donc à ceux qui ne peuvent plus rester chez eux, mais qui n'ont pas l'âge d'aller en maison de retraite explique Michel Martin, président de la mutualité française Bourguignonne : " Quand on est plus tout à fait tranquille chez soi, quand on ne peut plus accomplir un certain nombre d'actes comme l'entretien d'une maison ou d'un appartement trop grand, on cherche un logement alternatif. Notre proposition va en ce sens avec la présence d'accompagnateurs à la vie sociale, qui va veiller , un voisin bienveillant, quelqu’un qui peut aider administrativement, prendre rendez-vous chez le médecin, tout ça rajoute des années à la vie et _permet d'habiter chez soi._"

"Être logé sans être isolé en toute sécurité" - Jacques Hojlo, président de l'OAH

Le Vill'âge Bleu est donc une bonne alternative entre le domicile et la maison de retraite explique Jacques Hojlo, le président  de l'office auxerrois de l'habitat  : " de nombreux habitants de la région ont du mal en vieillissant à entretenir _leur habitation_. Ils ont besoin d'un logement mais souvent plus petit, tout en ayant de la sécurité sans être isolé et en ayant la possibilité d'avoir des activités avec des locataires qui soient leur voisin."

Première pierre du vill'âge bleu de Monéteau
Première pierre du vill'âge bleu de Monéteau © Radio France - Damien Robine

Les particuliers sont demandeurs de ce type de logements mais également de plus en plus de maires souligne Michel Martin, président de la mutualité française Bourguignonne : " les élus gardent les habitants et du coup les professionnelsde santé restent aussi, ça fait quelques emplois de service, ça conforte des activités et une vie sociale."

Plusieurs communes dans l'Yonne souhaitent donc voir fleurir un Vill'âge Bleu chez elles.  Celle de Vallan, près d'Auxerre n'en est peut être pas loin. Elle est en discussion depuis deux ans avec la mutualité française Bourguignonne

Le Vill'âge Bleu de Monéteau devrait lui accueillir les premiers résidents d'ici un an et demi. Un autre en construction à Quarré les Tombes sera terminé au printemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess