Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une application pour dénoncer le transport de bétails sous la chaleur présentée à Sète

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

L'association Welfarm a lancé ce vendredi une application pour permettre aux automobilistes de signaler la présence de bétaillères lors des fortes chaleurs. Les militants espèrent parvenir à faire interdire ces transports grâce aux données collectées.

Les bénévoles de l'association Welfarm sont allés à la rencontre des habitants pour les inciter à signaler la présence de bétaillères les jours de grande chaleur
Les bénévoles de l'association Welfarm sont allés à la rencontre des habitants pour les inciter à signaler la présence de bétaillères les jours de grande chaleur - DR

Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d'animaux sont débarqués au port de Sète et transportés dans des bétaillères à travers la France. L'été, les conditions de voyage peuvent être difficiles, surtout quand la température dépasse les 30 degrés. Le ministère de l'agriculture avait interdit en 2019 les transports d'animaux entre 13h et 18h lors des épisodes de canicule.

Insuffisant pour l'association Welfarm. Elle demande l'interdiction pure et simple des transports d'animaux en cas de températures extrêmes. Pour démontrer l'ampleur du phénomène, les militants ont lancé une application pour permettre aux automobilistes de signaler la présence de ces bétaillères lors des moments de forte chaleur. Le principe était présenté vendredi aux passants, dans les rues de Sète. 

"Transporter des animaux sous un soleil de plomb, c'est vraiment de la maltraitance"

"Il faut s'imaginer des animaux enfermés dans des camions, serrés dans des densités très fortes, leur tête qui touche le plafond, alerte Adeline Colonat, salariée de l'association. Ils ne peuvent pas bouger, ils sont saccadés dans les camions. Quand on pense à la maltraitance des animaux d'élevage, on pense tout de suite aux abattoirs, aux élevages intensifs. On ne pense pas forcément aux transports. Mais honnêtement, transporter des animaux sous un soleil de plomb, dans ces conditions-là, _c'est vraiment de la maltraitance_"

L'association dénonce la mesure prise par le ministère en 2019. "On veut une vraie mesure qui interdise strictement le transport des animaux, quels que soient les animaux et quelles que soient les horaires", explique la jeune femme. Elle compte sur la mobilisation pour démontrer que le phénomène est massif. _"_On a besoin que les gens utilisent cette application pour avoir des témoignages. Dès que la température dépasse les 30 degrés, ils vont recevoir une notification le matin. S'ils croisent une bétaillère, ils prennent leur téléphone portable et il leur suffit d'appuyer sur un bouton pour signaler un camion"

Géolocalisation et température du moment sont sauvegardées. Une fois enregistrées, les données sont transmises à l'association qui les analysera.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess