Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une association d'aide aux personnes âgées offre des cadeaux pour rompre l'isolement à Noël

-
Par , France Bleu Vaucluse

Ils sont nombreux à ne pas avoir pu passer le réveillon de Noël avec leurs proches dans le Grand Avignon. Mais ils ne sont pas restés seuls pour autant. L'association d'accueil et d'aide aux personnes âgées (ACLAP) a offert aux bénéficiaires isolés un repas de Noël et des petits cadeaux.

Joël Masson, responsable de l'ACLAP avec Renée,  90 ans
Joël Masson, responsable de l'ACLAP avec Renée, 90 ans © Radio France - Anaïs Martin Cauvy

Avignon, France

Trente-huit bénéficiaires habitant le Grand Avignon ont reçu la visite des bénévoles de l'ACLAP, l'association d'accueil et d'aide aux personnes âgées et isolées. Leur président, Joël Masson, a joué le jeu à fond en frappant à leurs portes en costume de Père Noël ! Dans sa hotte, des chocolats, des cosmétiques, des bougies parfumées et des roses saupoudrées de paillettes. Renée, l'une des bénéficiaires visitées, a aussi pu se régaler avec un délicieux repas de Noël : foie gras, ballottine de volaille et bûche de Noël.

Des sourires pour rompre l'isolement 

"On ne meurt pas de faim, on meurt de solitude" clame Renée, âgée de 90 ans, qui ne s’apitoie pas sur son sort pour autant. Elle préfère blaguer et rire avec Joël.Grâce à  l'ACLAP, elle a pu avoir un peu de compagnie ce 24 décembre au soir.  

En dehors des périodes de fêtes, les bénévoles de l'ACLAP passent généralement une fois par semaine chez les personnes suivies. Une seule priorité : rompre l'isolement. Renée en est très reconnaissante. "C'est énorme ce que vous faites..... vous avez changé ma vie." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu