Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une association manchoise à la recherche de gîtes pour offrir des vacances aux enfants en convalescence

-
Par , France Bleu Cotentin

L'association manchoise "Cœur et liberté, pour le bonheur des enfants" s'est créée en juillet 2020 à Quinéville au sud de Saint-Vaast-la-Hougue. Elle souhaite offrir gracieusement des vacances aux enfants en convalescence après une chirurgie lourde et en appelle à la générosité des gîtes

L'association Cœur en liberté veut redonner le sourire aux enfants en convalescence et lance un appel à la générosité des gîtes
L'association Cœur en liberté veut redonner le sourire aux enfants en convalescence et lance un appel à la générosité des gîtes © Maxppp - AltoPress / Maxppp

L' association manchoise 'Cœur et liberté, pour le bonheur des enfants " lance un appel aux gîtes pour accueillir des enfants en convalescence après une chirurgie lourde. Créée en juillet 2020 et basée à Quinéville, elle veut permettre à ses enfants de se reconstruire au mieux avec leur famille, et souhaite pour cela leur offrir une semaine gratuite au calme. 

Déjà une dizaine de gîtes volontaires 

Elle travaille notamment avec le CHU de Rouen, l’Hôpital Marie Lannelongue spécialisé en chirurgie cardiaque et va signer un partenariat avec l'association Rêves. des discussions sont en cours avec le CHU de Caen . 

Aujourd'hui, une dizaine de gîtes ont répondu à l'appel, un dans la Somme et les autres dans le Cotentin. Mais l'association souhaite élargir le cercle, et lance un appel aux gîtes volontaires, partout en France. " Il n'y a aucune contrainte car les enfants qui viennent sont  redevenus autonomes, il n'y a pas d'obligation d'avoir du matériel médicalisé." précise Jacques Deceire, le vice-président de Cœur en Liberté.  

Il s'agit de redonner le sourire à l'enfant qui a été fatigué et troublé par les opérations et la rééducation, lui permettre de souffler avec sa famille

Des accueils repoussés en raison de la crise sanitaire

Aujourd'hui l'association cherche d'autres gîtes volontaires partout en France car la demande est importante et le contexte sanitaire a repoussé les premiers séjours. Comme il s'agit d'enfants fragilisés, il ne fait prendre aucun rythme. Ce qui laisse le temps à l'association de s'organiser au mieux et de se faire connaitre. Elle organise un loto en ligne ces 26 et 27 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess