Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une association pour aider les chefs d’entreprises en détresse psychologique à Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Le tribunal de commerce d’Amiens a annoncé l'arrivée d'une antenne de l'association Apesa, déjà présente dans plusieurs villes. Un réseau de professionnels de justice qui repère les chefs d'entreprises en souffrance et les oriente vers des psychologues.

De nombreux chefs d'entreprises n'osent pas parler de leurs difficultés (image d'illustration)
De nombreux chefs d'entreprises n'osent pas parler de leurs difficultés (image d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE

Amiens

Un dispositif pour aider les dirigeants d’entreprises en souffrance à sortir la tête de l’eau. C’est le crédo de l’association Apesa (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) fondée par un greffier Marc Binnié, un greffier du tribunal de commerce de Saintes en Charente-Maritime, lassé de voir «toute la journée des gens au bout du rouleau »

Apesa est présente ou en cours de déploiement dans environ 70 communes.  L’annonce de son arrivée à Amiens a été faite ce mardi 14 janvier lors de l’audience solennelle de rentrée du tribunal de commerce : un rendez-vous qui permet de faire le point sur l'activité de l'année écoulée.

« On a eu des gens qui parlaient de se suicider »

Ce réseau de professionnels de justice sera chargé de repérer les chefs d'entreprise en souffrance psychologique. Une nécessité pour Gérard Diruy, le nouveau président du tribunal de commerce d'Amiens : « Quand un chef d’entreprise dépose son bilan, que ce soit en redressement ou en liquidation judiciaire, sa vie s’effondre. C’est tout le travail qu’il a accompli pendant sa carrière qui s’écroule devant lui. Au niveau familial et social, c’est souvent très compliqué. Au tribunal de commerce, en audience, _on a eu des gens qui parlaient de se suicider_. Même si on a de la mansuétude, nous ne sommes pas formés pour trouver les mots justes avec ces gens-là. L’arrivée d’Apesa va nous aider. »

Gérard Diruy, le président du tribunal de commerce d'Amiens - Radio France
Gérard Diruy, le président du tribunal de commerce d'Amiens © Radio France - Claudia Calmel

L’antenne amiénoise d’Apesa devrait ouvrir dans les prochains mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu